Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Brèves

LaRouche : « nous approchons de l’ultime confrontation »

visites
49371
commentaires

22 novembre 2008 (Nouvelle Solidarité) – Lyndon LaRouche a déclaré vendredi que banquiers et gouvernements sont passés « de la peur à la panique », alors que nous basculons dans une nouvelle phase de désintégration du système financier mondial. « C’est désormais la bulle des dérivés qui explose, une bulle de plusieurs millions de milliards », a-t-il souligné.

Officiellement, selon la Banque des règlements internationaux (BRI), fin 2007, les produits dérivés mondiaux équivalaient à 675 000 milliards (environ 15 fois le PIB mondial), dont 179 000 milliards pour les trois plus grandes banques américaines – JP Morgan Chase, Citicorp et Bank of America.

Il faut ajouté à cela, la débâcle des hedge funds (alias Pirates des Caraïbes) : le Financial Times d’hier révèle que 63 milliards de dollars ont été retirés de ces fonds en octobre, et 115 milliards ont été perdus, soit, au total, 10% des actifs qu’ils gèrent. Ces fonds, pour la plupart hébergés dans des dominions britanniques, procèdent actuellement à des ventes massives d’actifs pour récupérer des liquidités et couvrir leurs obligations. Une source de Wall Street a confié que seulement 300 des 7000 hedge funds restants, survivront à cet effondrement.

LaRouche a souligné que toutes les grandes institutions financières américaines, européennes et asiatiques sont exposées à l’effondrement des dérivés, mais qu’aucune ne peut évaluer l’exposition des autres. « Nous sommes en pleine explosion du système », a-t-il averti. « Jusqu’à maintenant, j’offre la seule solution cohérente : la mise en redressement judiciaire de tout le système financier international, en commençant par l’annulation de tous les dérivés. Ma solution créé une menace existentielle pour l’empire financier Anglo-hollandais. Je le sais, de nombreux banquiers importants le savent, et les britanniques aussi. C’est pourquoi la peur s’est transformée en panique absolue. Nous nous approchons sérieusement de l’ultime confrontation ».

Voir les 4 commentaires

  • Le Breton • 23/11/2008 - 21:35

    La solution La Rouche ne sera hélas pas adoptée.
    L’on va continuer à ponctionner des milliards sur l’économie pour maintenir hors de l’eau la tête d’une poignée de spéculateurs.
    Cette ponction va, dans quelques mois, arrêter tout développement.
    Ce n’est qu’alors qu’on tentera de relancer, mais avec quels fonds ?
    A moins qu’Obama au lieu d’écouter R Emmanuel et ses conseillers acquis à Walla Street écoute La Rouche.
    Peu probable vu la composition probable de l’équipe.

    • Chibani84 • 24/11/2008 - 10:06

      Les informations disponibles montrent que pour l’instant les différents gouvernements ne raisonneraient que dans le court terme. La quasi totalité des derniers moyens financiers disponibles des états sont essentiellement affectés au sauvetage des géants de la finance. Le dernier en date : Citygroup. L’endettement créé les privera probablement des moyens financiers indispensables pour relancer la vraie économie, celle de la production. La destruction des emplois productifs et industriels se poursuit jour à jour accompagnée d’annonce de chômage partiel sans précédent. De deux choses l’une, ou bien nous entrons dans une phase d’effondrement et actuellement nous fonçons droit vers le mur, les deux pieds sur l’accélérateur ou bien Larouche se trompe et le sauvetage des financiers dans un premier temps conditionnera les sauvetage du reste de l’économie suivant le choix des différents gouvernements. Nous restons cantonnés dans des rôles de spectateurs impuissants attendant soit l’Apocalypse économique soit le retour au calme et au redémarrage. L’année 2009 va être passionnante.......

    • Obi • 16/01/2009 - 16:30

      « L’année 2009 va être passionnante », hallucinant de lire un truc pareil....
      Retournes jouer aux jeu vidéo ou va regarder amour gloire et beauté, occupe toi comme tu veux mais saches que ce salon de discussion est fait pour des commentaires constructifs et non pour donner une opinion insipide voir inexistante. Tout le monde a le droit à la parole mais l’état d’inconscience dont tu fais preuve est alarmant. Il aura tout de même le mérite de refléter la réaction des gens face à la crise actuelle car ce n’est pas une réplique auquel nous faisons face mais à un séisme majeur dont les répercussions détruiront des millions de familles à travers le monde. Je suis désormais convaincu que les petites gens n’en ont pas réellement conscience, ils suivent les infos, comme la suite d’amour, gloire et beauté….Je souhaitais t’engeuler mais finalement, tu me fais réagir et prendre conscience qu’il faut agir et vite….donc finalement, je te dis merci…lol

    Répondre à ce message

  • matière invisible • 24/11/2008 - 20:08

    Tous les matins à vélo en allant au travail en banlieue parisienne ouest, j’ai une pancarte format A3 dans le dos pour essayer de réveiller les gens. Alors pour être spectateur non merci.
    Je suis même allé devant l’Elysée en octobre avec une pancarte A3 parlant du nouveau Bretton Woods et de la dette d’Etat. Mais la police m’a invité à partir aussitôt après avoir noté mon identité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide