Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Brèves

LaRouche salue la rencontre des cinq Présidents américains

visites
1447

8 janvier 2008 (LPAC) — Lyndon LaRouche a souligné à plusieurs reprises l’importance des institutions de la Présidence américaine comme vitales pour sortir le monde de la crise existentielle actuelle.

Il a salué l’initiative du Président élu Barack Obama de réunir autour d’une même table, et à quelques jours d’une passation de pouvoir, à tous les égards historique, tous les Présidents des Etats-Unis vivants – passés, présent et à venir : Jimmy Carter, George H.W. Bush et son fils George W. Bush, Bill Clinton et Barack Obama.

C’est la première fois depuis le 8 octobre 1981, date de la mort du Président égyptien Anouar al-Sadate, où s’étaient alors réuni Richard Nixon, Gerald Ford et Jimmy Carter autour du Président en fonction, Ronald Reagan.

Il est à noter que Jimmy Carter fut le médiateur des accords de Camp David en 1978 et que Bill Clinton avait donné l’impulsion pour les accords israélo-palestiniens d’Oslo. Le nouvel embrasement du Proche-Orient a fourni aux anciens l’opportunité de partager leur expérience.

LaRouche a noté que ce type de rencontre « n’est pas sans précédent, mais presque. Ce n’est pas un évènement sans précédent, mais une situation sans précédent. L’initiative nous rappelle l’existence de l’institution de la Présidence et sa continuité qui dépasse de loin celle du Président en tant qu’individu, à un moment où le monde en a le plus besoin. Ce qui compte, c’est le fait que la Présidence est une institution qui s’affirme, plutôt qu’un Président en tant que tel ».

Pour creuser le sujet : focus

Contactez-nous !