Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Brèves

LaRouche soutient la nouvelle alliance contre le chaos

visites
1941

18 mai 2008 (LPAC) - Au lendemain des rencontres entre la Russie, l’Inde et la Chine (RIC) et le Brésil (BRIC) à Iekaterinbourg les 15 et 16 mai, Lyndon LaRouche a réaffirmé que ce sommet, et particulièrement la rencontre RIC (voir ici), representait une percée stratégique fondamentale qui fera se taper la tête contre les murs aux officiels britanniques. "C’est
ce que j’avais anticipé à un moment donné, a t-il expliqué ; Russie, Inde et Chine, les trois grandes puissances asiatiques, se sont réunies en une alliance stratégique asymétrique contre les plans de guerre britanniques pour l’Asie."

Si certains auront tendance à se focaliser sur les menaces de guerre émanant de l’administration Bush-Cheney, les dirigeants les trois grandes puissances asiatiques sont tous au courant que c’est Londres et non Washington qui est la source première des dangers pesant sur l’humanité, a t-il expliqué. "Ils voient la main britannique derrière les opérations qui se poursuivent en Asie pour semer le chaos". "Ils voient les implications du traité de Lisbonne, poussé par les britanniques, qui créerait une dictature sur toute l’Europe jusqu’aux frontières de la Biélorussie. Ils savent que l’Asie en serait la cible dans une guerre prochaine, qui plongerait le monde dans un nouvel âge des ténèbres pire que ce que l’Europe vécut au 14ème siècle. A l’époque comme aujourd’hui, l’effondrement du système financier anglo-hollandais est le moteur de cette stratégie londonienne pour une confrontation mondiale".

LaRouche a distingué deux caractéristiques essentielles dans cette réunion RIC, précédant le sommet BRIC avec le Brésil.
Premièrement, la Russie et la Chine ont accueilli très favorablement les aspirations de l’Inde à se rapprocher encore plus de l’Organisation de la coopération de Shanghaï (OCS) ; cela signifie que les dirigeants des trois nations en sont arrivés à la conclusion "qu’ils doivent travailler ensemble pour contrer la volonté britannique de destabilisation, sous peine d’être détruits chacun dans leurs coins".
Deuxièmement, leur appel conjoint pour des négociations visant à résoudre la crise du Kosovo constitue un rejet spectaculaire
des positions de l’Union européenne et de l’administration Bush, qui ont soutenu la déclaration illégale d’indépendance kosovare. "Le Kosovo a établi un précédent pour le démantèlement des Etats-nations dans le monde entier, et la Russie, la Chine et l’Inde savent être la cible de ces opérations. La Russie est directement visée par l’indépendance du Kosovo ; et cela va de pair avec d’autres opérations contre la Russie, dont l’offensive pour intégrer l’Ukraine et la Géorgie dans l’OTAN et l’implantation d’un bouclier anti-missile en Pologne et en République Tchèque. L’Inde est la cible des jeux séparatistes britanniques au Cachemire, et ces derniers mènent aussi des opérations à la frontière pakistanaise avec l’Afghanistan, menaçant directement l’Inde, la Chine et la Russie, ainsi que l’Asie Centrale."

LaRouche s’est ensuite exprimé sur le cas de son pays, les Etats-Unis. Il a averti que l’effondrement financier actuel et l’offensive britannique vers la guerre menaçaient le monde d’une nouvelle Guerre mondiale. La persistance de l’administration Bush-Cheney à soutenir ces plans et à saboter l’initiative des "3 étapes" de LaRouche face à l’effondrement terminal de la finance et du système économique n’est plus tolérable. Il a appelé le peuple américain et les responsables démocrates et républicains à "se réveiller" et "à prendre la responsabilité de provoquer immédiatement un changement spectaculaire de politique, selon les lignes que j’ai posées", a t-il dit. "Ces derniers jours, la Russie, la Chine et l’Inde ont entrepris une démarche sérieuse pour répondre directement à l’offensive de l’oligarchie anglo-hollandaise pour nous mener à la guerre. Si les Etats-Unis se joignent à cet effort, les 4 puissances pourraient défaire l’Empire britannique une bonne fois pour toute et l’humanité leur serait redevable pour quelques générations."

Contactez-nous !