Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses

Message urgent de Lyndon LaRouche aux dirigeants des nations de la région transatlantique

visites
1397

le 29 juin 2012


A l’heure actuelle, les principaux gouvernements et les principales institutions financières de la région transatlantique, et tout particulièrement des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France, ressentent le besoin immédiat d’un renflouement des dettes impayables de leurs nations et de leurs systèmes bancaire et financier privés. Et pourtant ils n’envisagent nullement le seul moyen permettant d’éviter cette désintégration, celui d’une initiative pour la mise en œuvre immédiate d’un sauvetage de type Glass-Steagall.

Or, ces mêmes institutions financières et gouvernementales, qui ne disposent pas à elles seules des capacités pour sauver leurs systèmes financiers nationaux et leurs principales institutions privées, exigent au contraire que soient appliquées des mesures qui déclencheraient leur propre désintégration à très court terme, tout en interdisant les seules mesures qui empêcheraient qu’elles ne soient détruites dans une réaction en chaîne.

La seule certitude qu’on peut tirer d’un tel comportement est que ces institutions semblent frappées d’une démence collective, ou bien qu’un mensonge monstrueux se trouve derrière la folie génocidaire définie par les politiques de renflouement mises en œuvre actuellement.

Le destin de ceux qui échapperont aux mesures antisociales serait de devenir des victimes d’une politique de meurtre de masse dépassant par son ampleur mondiale les horreurs du régime Nazi.

Sinon, constatons que les protagonistes en question sont tout simplement déments, et doivent par conséquent être immédiatement relevés de leur fonction pour cette raison.

Contactez-nous !