Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilOrientation stratégiqueAnalyses
Déclaration de Jacques Cheminade

Nicolas Sarkozy devrait-il faire revoter les Français ?


Communiqué de Jacques Cheminade, président de Solidarité et Progrès


Paris, le 16 juillet 2008 – C’est devant quelque 235 députés UMP réunis à l’Elysée que Nicolas Sarkozy a annoncé que « les Irlandais devront revoter ». Cette déclaration appelle de ma part deux commentaires :

  • Il est scandaleux qu’un président de l’Union européenne en exercice, qui doit se rendre le 21 juillet à Dublin, réserve une telle annonce aux députés de son parti, en France. Il est vrai que M. Sarkozy avait déjà réservé aux députés britanniques, lors de son voyage à Londres, un message – l’envoi de soldats français en Afghanistan – qui aurait dû être d’abord communiqué officiellement à notre Parlement. « Servir selon son bon plaisir » et non selon les principes du droit ou de la diplomatie est ce que l’on peut appeler en politique une mauvaise habitude.
  • Si doute il y a sur un vote, tel qu’il amène à faire revoter, il convient d’être cohérent. Il y a ainsi en Europe un pays où le Président de la République a été élu avec le même pourcentage de voix que le « non » irlandais – 53% - et qui n’obtient actuellement qu’à peine plus qu’un tiers d’opinions favorables. Ne serait-ce pas une raison, aussi bonne que celle que l’on tente d’imposer aux Irlandais, de faire revoter ? Ou alors, comme un dirigeant de la République démocratique allemande l’exprimait en son temps, si le peuple pense ou vote mal, ne faudrait-il pas changer de peuple ?
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 19 janvier le monde
en devenir

Don rapide