Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 16 janvier - Radio S&P 16 janvier 2017 - Moment hystérique ou moment historique ? Lire Flash : 13 janvier - Epidémie de grippe : le devoir de protéger Lire Flash : 12 janvier - Radio S&P 12 janvier 2017 - Qui a peur du grand méchant Trump ? Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Les Editoriaux de Jacques Cheminade

Projet et vision

visites
769
commentaires

Les éditoriaux de Jacques Cheminade sont publiés tous les quinze jours dans le journal Nouvelle Solidarité, sur www.solidariteetprogres.org ainsi que sur son site de campagne www.cheminade2012.fr.


La réussite de notre nation « ne passera que par une mobilisation collective nourrie par un projet d’ensemble et une vision dont les valeurs et les espérances méritent l’engagement de chacun ». Médiateur de la République depuis six ans, Jean-Paul Delevoye s’est ainsi exprimé dans son dernier rapport annuel. Pour la seconde fois, un homme qui n’est ni un dissident ni un polémiste met en garde les responsables de notre pays :  « Les enjeux déterminants pour notre avenir ne trouvent pas de réponse politique à la hauteur. Les débats sont minés par les discours de posture et les causes à défendre noyées parmi les calculs électoraux […] Il nous faut retrouver le combat pour les causes alors que nous pensons tous à la défense de nos intérêts et de notre confort […] Nos sociétés sont régies par trois grands sentiments – les peurs, les espérances, les humiliations - ; les espérances actuelles sont creuses et fragiles ; tandis que les droites gèrent les peurs, les gauches cultivent les humiliations. »

Les cantonales de dimanche, avec une abstention record et une poussée du Front national, illustrent cette « fatigue » de la société.

En effet, les abstentions se sont élevées à 55,67% en métropole, faisant des abstentionnistes le premier parti de France. Ceux qui ont le moins voté sont les jeunes de 18 à 24 ans (76% d’abstentions), les 25-35 ans (72%), les 35-44 ans (61%), les employés (63%) et les ouvriers (67%). Toute une partie de notre pays, celle qui souffre et qui doute, les quelque 10 millions de personnes qui vivent avec moins de 950 euros par mois, les quatre Français sur dix qui pensent connaître une période de chômage dans les années à venir, les 15 millions de personnes pour lesquelles les fins de mois se jouent à 50 ou 100 euros près, vont de moins en moins voter. Les classes tout juste moyennes, frappées de plein fouet par la hausse des prix, n’en peuvent plus d’une politique qui n’est pas faite pour elles, et c’est encore pire dans les quartiers dits « sensibles », où l’abstention atteint 70 voire 80%.

Le vote Front national apparaît alors soit comme l’expression d’une peur, soit comme une revanche contre les autres. Il atteint plus de 20% là où ses candidats étaient présents.

Le mal est donc très profond. Ceux qui ont porté cette situation sur ses fonts baptismaux, de droite ou de gauche, puisque les deux ont pendant longtemps manipulé le « lepénisme », appellent maintenant au « vote utile » sans rien changer ou presque à leur comportement. Là est le véritable scandale.

La gauche n’a pas pris en compte les intérêts économiques des milieux populaires, donc du cœur de la France, et la droite a joué à fond la carte de la mondialisation financière, bling bling avec Sarkozy ou BCBG provincial avec Fillon-Juppé. Ni l’une ni l’autre ne proposent de projet ou de vision. C’est plus grave pour la gauche, car ce devrait être sa mission. Quand on voit Michel Wievorka, proche de Martine Aubry, identifier la « prochaine gauche » à celle de Barack Obama, tentant de conjuguer le social avec sa réforme de la santé et la green economy , on est édifié sur ce qui pourrait nous attendre de ce côté-là : une austérité verte en pleine crise mondiale.

Cette situation justifie ma candidature aux élections présidentielles. Le pacte pour l’euro inspiré par Sarkozy-Merkel est un désastre humain, et le chauvinisme bonapartiste du FN son pendant. Il faut une voix qui tranche, se situant au niveau du projet et de la vision, alors que le système financier mondial se désintègre et que nous entrons dans une phase de grand défi que nous jette la nature. Passons donc aux choses sérieuses, mobilisons les capacités créatrices de l’homme et recréons ainsi un sursaut d’espérance.

Voir les 8 commentaires

  • Kaluza • 27/03/2011 - 12:16

    Le vote Front national apparaît alors soit comme l’expression d’une peur, soit comme une revanche contre les autres.

    Permettez moi de vous dire que vous cedez a la facilite avec ce genre d incantation socialiste...

    Les gens qui soutiennent Marine, n ont ni peur ni peur revanche a prendre...Ce sont des amoureux de la bonne foi, et du bon sens.....

    Et ils sont conscient de l escroquerie de l EURO , de L EUROPE et des BANKSTERS...et de l oligarchie financiere...

    Si vous pratiquez la vieille langue de bois de tout ces politicards , vous vous retrouvez toujours dans la meme impasse...

    Les jeunes generations d aujourd hui parlent vrai, cru, dur, mais parle le langage de la sincerite....Elles Kiffent les gens qui ont des couilles....Et c bien ce qui manque a toute cette classe politique.... et c est bien ironique que Marine Le Pen, soit le seul politique a avoir des couilles...

    • Ferdinand Cantwell • 27/03/2011 - 17:18

      "c est bien ironique que Marine Le Pen, soit le seul politique a avoir des couilles…"

      A vous lire, j’émets l’hypothèse que l’a croissance de popularité de Marine n’a d’égale que celle du cours de la vaseline.

    • kaluza • 28/03/2011 - 21:29

      c une expression de la langue francaise pour dire avoir du cran...dans des contextes difficiles...comme la guerre, la politique, etc....

      J espere contribuer ainsi a une meilleure maitrise de la langue francaise Mr Caldwell...

      (txt mal accentue...)

    Répondre à ce message

  • delbos • 28/03/2011 - 14:23

    aujourd’hui 28 mars , soit 8 jours aprés le déclechement des bombardements français sur la Libye , toujours aucune réaction de votre part ?

    Répondre à ce message

  • Kaluza • 27/03/2011 - 12:07

    Jacques,
    La encore, vous tomber dans le meme panneau que celui que vous tentez de denoncer et vous faites de la politique politicienne sans chercher vraiment a comprendre ce qu il y a au dela du vote Marine Le Pen ( plus que Front National, mais la encore, vous vous arrangez comme vous le pouvez ).
    Au dela des bannalites de l UMPS , que vous rejoignez sur ce point, le vote Marine Le Pen ( et pas FN), s´explique en quelques points evidents. Et je suis desole que vous ne les soulignez pas.
    Marine Le Pen, est ne en 1968 et est la seule politique de cette generation. Une generation sacrifiee sur l autel du Socialisme de 1981.
    Marine Le Pen, est une femme, jeune, jolie et charmante.
    Mais le point le plus important, c est que Marine Le Pen abandonne la mauvaise foi du discours politique.
    Et c est bien la seule chose que le peuple demande avant tout.
    Car on pourra trouver tout les plus beaux projet de societe de la Terre pour l Homme, la mauvaise foi viendra toujours les pourrir.
    Et si vous etiez de ceux qui abandonnaient cette mauvaise foi, vous reconnaitriez les qualites de Marine Le Pen, et vous tomberiez d accord avec elle sur son discours politique...
    Car on ne peut que tres difficilement ne pas etre d accord avec le bon sens et la bonne foi...
    Voila ce qu est le Programme de Marine Le Pen, remettre du bon sens et de la bonne foi dans la vie politique....ensuite les vrais projets referont surface d eux memes

    • Bertrand Buisson • 27/03/2011 - 14:30

      Attention Kaluza : naif le samedi soir, mal au derrière le dimanche matin.

    Répondre à ce message

  • Kaluza • 27/03/2011 - 12:18

    Jacques
    Malgre toute ma sympathie et mon amitie pour votre mouvement, vous etes completement a cote de la plaque....et vous n allez pas encore comprendre pourquoi vous allez pas avoir un seul conseiller General...

    c est trop dommage car j adhere a votre programme plus que tout autre, mais il vous manque un sens politique des realites , ce qui est tres cruel au final....

    Stefan kaluzy

    Répondre à ce message

  • petite souris • 25/03/2011 - 19:43

    Désastre humain ! Comme c’est bien dit.
    Mais ces gens-là se fichent du désastre humain puisqu’ils ne sont pas concernés et que c’est le prix à payer (dommage collatéral) afin qu’ils ne changent en rien ni leur façon de vivre ni leur "position" sociale.
    Je pense même que, ne connaissant pas la signification profonde du mot humanisme, ils se persuadent qu’ils ont raison et que sacrifier certains pour la vie des autres c’est du même ordre que de casser des oeufs pour faire une omelette ...
    Cela est donc réellement un mal très profond et il faut absolument qu’une autre voix se lève dans ce désert de pensée.
    Merci monsieur Cheminade

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide