Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Déclarations de Jacques Cheminade

Un nouveau Serment du Jeu de paume pour refonder notre société

visites
404

Paris, le 27 octobre – Atteintes intolérables au droit d’informer, procureur se procurant les listes d’appels téléphoniques de journalistes, services de contre-espionnage se procurant les facturations détaillées du conseiller pénal du ministre de la Justice, partout la confusion des genres, les conflits d’intérêt et le règne de passe-droits : ce sont les convulsions d’un Etat et d’une société malades auxquelles on assiste, et dont l’affaire Bettencourt est le révélateur.

Dans la rue, la présence de policiers en exercice camouflés sous des badges syndicaux ne fait aucun doute. Si les dénonciations virulentes de certaines personnalités politiques d’opposition sont excessives dans leur langage et jettent de l’huile sur le feu, il n’en reste pas moins que l’Etat de droit se trouve menacé.

Monsieur Hortefeux juge, dans ce contexte, que protester revient à porter atteinte à l’honneur de la police. Il se trompe. C’est plus simplement remettre en cause la gouvernance de ce gouvernement, sa façon de faire de la politique et d’agir sans discernement.

Quand ceux d’en haut ne respectent plus leurs propres lois, ceux d’en bas perdent confiance et se révoltent. Surtout lorsqu’ils comprennent que les Etats renflouent les établissements financiers et épargnent les casinos banquiers qui ont fraudé et fauté, tout en imposant l’austérité au peuple et s’efforçant de piller son épargne.

Nous y sommes. L’enjeu est le vouloir vivre en commun. Il reste à alimenter la colère avec une vision positive. C’est notre effort. C’est l’objectif de mon projet. Pour inspirer un nouveau Serment du Jeu de paume refondant les moyens d’inventer, de créer et de mieux vivre ensemble.

Contactez-nous !