Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique

Bassam Tahhan : Syrie, le retour du scénario de la guerre

visites
11636

Voici, une fois de plus, la communauté atlantique, France et Grande Bretagne en tête, prête à porter le sabre contre la Syrie de Bachar al-Assad, accusée sans la moindre preuve d’avoir utilisée massivement l’arme chimique contre la rébellion à l’Est de Damas.

Peu importe si de toute évidence, cette prétendue attaque chimique est totalement invraisemblable. Le gouvernement de Bachar al-Assad aurait-il été assez stupide, pour utiliser ces armes au moment même où une délégation de l’ONU venait d’arriver en Syrie, à sa demande, pour enquêter sur trois incidents de possible utilisation d’armes chimiques par les rebelles au cours de la guerre ?

Plus c’est invraisemblable, cependant, et plus ça marche, comme à l’époque où l’équipe de Tony Blair accusait Saddam Hussein de posséder des armes de destruction massive pour justifier l’action militaire occidentale. Et c’est Laurent Fabius, notre Ministre des Affaires étrangères, qui s’est levé aujourd’hui pour exiger une "réaction de force" occidentale et même russe, s’il s’avère que Bachar al-Assad a vraiment déployé les armes chimiques.

Pour tenter d’expliquer les tenants et les aboutissants de cette escalade soudaine et brutale, nous avons joint Bassam Tahhan, spécialiste franco-syrien de géopolitique et porte-parole en France du Rassemblement pour la Syrie.

Contactez-nous !