www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Orientation stratégique >Glass-Steagall

La loi bancaire est une trahison du peuple - Conférence internet de J.Cheminade

3807 visites | 6 commentaires

Conférence internet de Jacques Cheminade du lundi 22 juillet 2013, contre l’adoption de la loi bancaire Moscovici et pour l’établissement d’un système de crédit public afin de financer l’avenir. Une seule alternative pour sortir de cette crise : couper les banques en deux !

Discours (30mn) suivi de questions-réponses avec les internautes.

Soutenez notre proposition de loi : solidariteetprogres.org/mobilisation-glass-steagall

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 6 commentaires

Vos commentaires

  • Le 24 juillet 2013 à 11:50
    par Eric

    Le parti Solidarité et Progrès s’obstine à soutenir la République, c’est-à-dire un régime politique représentatif, alors même que la République est responsable de la majeure partie des maux que dénonce à juste titre ce parti politique. Pour être cohérent, Jacques Cheminade devrait prononcer sa dissolution (et sa transformation en association) et inviter ses membres à promouvoir, notamment, la Démocratie, autrement dit un régime politique où le peuple exerce directement la souveraineté et dans le cadre duquel les partis politiques n’existent évidemment pas. Je vous invite à lire la "Note sur la suppression générale des partis politiques" de la philosophe Simone Weil : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Simone_Weil_Note_sur_la_suppression_generale_des_partis_politiques.pdf

    • Le 31 juillet 2013 à 08:46
      par Albert

      réponse à Eric :
      A moins, d’ avoir raté des articles ou vidéos, je n’ai vu nul part Jacques Cheminade se prononcer sur la manière d’ organiser le pouvoir politique.
      Jacques Cheminade est économiste et non sociologue. L’ organisation du pouvoir politique ne fait pas partie de son discours et de ses préoccupation.
      Il parle de ce qui doit être fait au niveau économique et non du moyen politique pour faire passer ces mesures économiques.
      Il n’y a pas d’ opposition à faire avec le discourt d’ Etienne Chouard.

    • Le 31 juillet 2013 à 11:51
      par Vincent

      République : la chose ne peut être publique... que si les citoyens en font une affaire personnelle :)
      Aux citoyens, donc, de lever leurs yeux de leurs écrans, pour les poser sur la carte des mairies / conseillers municipaux / régionaux / adjoints / permanences de députés autour d’eux, et d’aller défendre la proposition de loi de S&P pour http://www.couperlesbanquesen2.fr/ auprès de leurs élus !
      L’action au-delà de l’indignation : c’est sûrement là que se situe la différence entre le mouvement de Jacques Cheminade et... beaucoup d’autres :)

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet 2013 à 08:47
    par Albert

    Pourquoi cette vidéo est elle devenue privée ? Qui peut la voir ?

    • Le 31 juillet 2013 à 10:09
      par Julien Lemaître

      C’est rétabli.
      Petite erreur de manip. :o)

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2013 à 16:38
    par loidevant

    je désire en plus de savoir si S&P s’intéresse au revenu de base ? si hier quelqu’un avait posé cette question ?…
    merci

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet