www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Orientation stratégique >Glass-Steagall

Semaine d’action à Washington pour rétablir la loi Glass-Steagall

437 visites | 1 commentaire

Un article de Kenric Ward publié sur le site social américain examiner.com résume la semaine d’action qui a débuté lundi le 6 mai à Washington, pour pousser le Congrès à accélérer le pas pour adopter la proposition de loi H.R. 129, visant à séparer les banques commerciales des banques d’affaires aux Etats-Unis.

« Pendant que la force de travail continue à se rétrécir aux Etats-Unis, un groupe d’activistes politiques appelle à une ’’semaine d’action nationale’’ devant débuter le 6 mai », rapporte l’examiner. « Alors que le Congrès revient en session sur Capitol Hill, les partisans d’une loi pour rétablir Glass-Steagall vont renouveler leurs efforts pour reconstruire le mur qui a déjà séparé les banques commerciales des banques d’investissement, impliquées dans des activités plus risquées. »

Le site rappelle que 61 députés (démocrates et républicains) ont co-parrainé à la Chambre des représentants la proposition de loi, et que 4 états américains ont émis un vœu appelant à rétablir Glass-Steagall, tandis que des projets allant dans ce sens sont en cours dans une douzaine d’autres états.

Pour ce qui concerne le Sénat, l’examiner précise qu’« aucun sénateur n’a encore signé pour rétablir le bouclier de protection qu’est Glass-Steagall, mais le sénateur Joe Manchin (démocrate de Virginie occidentale) a soulevé le sujet lors d’une audition sur la Réserve fédérale par la Commission des affaires bancaires en février. (...) Glass-Steagall a été mis en place en 1933 pour prévenir exactement ce qui nous est arrivé », a dit Manchin, en référence à l’effondrement de 2008.

La député Marcy Kaptur, à l’origine de la proposition H.R. 129, rappelle que la crise financière « a causé la perte de 8,8 millions d’emplois et 19 200 milliards de dollars de richesse immobilière, tandis que les 7 plus grandes banques des Etats-Unis – Morgan Chase, Bank of America, CitiGroup, Wells Fargo, Goldman Sachs, Metlife et Morgan Stanley – détiennent près de 2/3 des actifs financiers de la nation. (…) Il n’y a aucune raison pour que notre épargne ou nos comptes courants soient utilisés comme levier par les méga-banques de Wall Street pour se lancer dans la spéculation », a-t-elle ajouté.

L’examiner donne ensuite la parole à Paul Gallagher, rédacteur de l’hebdomadaire Executive Intelligence Review (EIR) pour les questions économiques, un magazine publié par l’organisation politique de l’économiste américain Lyndon LaRouche.

Pour Gallagher, « Glass-Steagall est essentiel à la reprise de l’économie américaine. Les banques commerciales ne prêtent pas. Le niveau des dépôts a augmenté de 1 600 milliards de dollars depuis 2008, (essentiellement grâce à l’argent émis par la Réserve fédérale) mais les prêts sont en baisse de 990 milliards de dollars. »

« Où est allé l’argent ? Les banques ont des réserves en excès, qu’elles gardent pour se protéger contre des pertes sur leurs jeux spéculatifs, qu’elle savent venir », poursuit Gallagher.

Celui-ci se réfère ensuite à l’Islande, devenue un terrain de jeu des banques britanniques et autres investisseurs internationaux au début des années 2000, et qui a ensuite été victime d’un effondrement avant que n’éclate la bulle aux Etats-Unis. Contrairement aux Etats-Unis et à l’Europe, souligne Gallagher, le gouvernement islandais a refusé de renflouer les banques, qui ne sont pas, comme l’a fait remarquer le président islandais Olafur Grimsson au Washington Times, des vaches sacrées. Le président avait soumis la question par voie de référendum au peuple islandais, qui avait voté très largement contre les renflouements.

« Tous les scénario catastrophe [découlant d’un refus de renflouer les banques] se sont avérés faux », souligne Grimsson. L’examiner termine sur cette note : « Gallagher est d’accord, faisant remarquer que le taux de chômage en Islande n’est que de 5,5 %. Ceci n’a pas été une partie de plaisir mais leur économie va bien et le pays est en voie d’adopter une loi de type Glass-Steagall. »

Pour tout savoir sur la semaine d’action, cliquez ici.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir le commentaire

Vos commentaires

  • Le 8 mai 2013 à 10:31
    par petite souris

    Liberté de Paul Eluard
    http://www.poetica.fr/poeme-279/liberte-paul-eluard/
    Sur mes cahiers d’écolier
    Sur mon pupitre et les arbres
    Sur le sable de neige
    J’écris ton nom
    Sur toutes les pages lues
    Sur toutes les pages blanches
    Pierre sang papier ou cendre
    J’écris ton nom
    Sur les images dorées
    Sur les armes des guerriers
    Sur la couronne des rois
    J’écris ton nom
    Sur la jungle et le désert
    Sur les nids sur les genêts
    Sur l’écho de mon enfance
    J’écris ton nom
    Sur les merveilles des nuits
    Sur le pain blanc des journées
    Sur les saisons fiancées
    J’écris ton nom
    Sur tous mes chiffons d’azur
    Sur l’étang soleil moisi
    Sur le lac lune vivante
    J’écris ton nom
    Sur les champs sur l’horizon
    Sur les ailes des oiseaux
    Et sur le moulin des ombres
    J’écris ton nom
    Sur chaque bouffées d’aurore
    Sur la mer sur les bateaux
    Sur la montagne démente
    J’écris ton nom
    Sur la mousse des nuages
    Sur les sueurs de l’orage
    Sur la pluie épaisse et fade
    J’écris ton nom

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet