www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Orientation stratégique >Nucléaire

Comment la fusion nucléaire va changer l’économie mondiale

1310 visites | 1 commentaire

Conférence internet de l’équipe scientifique du Larouche PAC

Samedi 7 décembre à 21h (heure de Paris)
En direct sur larouchepac.com
avec traduction française simultanée
Envoyez vos questions dès maintenant à infolarouchepac gmail.com

PNG - 193.8 ko

Depuis maintenant cinq années, il est clair que le système financier et nos dirigeants qui lui servent de paravents, mènent à la destruction des peuples et des nations. Le salut passe inévitablement – une fois les banques passées au kärcher – par l’emploi des technologies et des sources d’énergie d’avenir – l’énergie de fusion – et une coopération entre pays du monde pour une politique de croissance physique et de progrès social. Le pivot de ce nouveau monde sera la région Asie-Transpacifique.

Aujourd’hui, Barack Obama et l’Union européenne mènent la même politique meurtrière d’austérité, de renflouements et de croissance (zéro) verte : la pauvreté, le chômage, la faim, le coût de la vie explosent simultanément sur nos deux continents. Privés d’un progrès scientifique et économique à grande échelle, les peuples sont condamnés au chaos social et aux Etats policiers qui vont avec.

Comment s’en sortir ?

L’humanité a besoin de croissance, de la vraie ! Le progrès peut se mesurer historiquement par l’accroissement de la « densité du flux d’énergie » utilisé par l’ensemble de la société, celui-ci déterminant un potentiel de développement global. Ce sont donc les bonds scientifiques et technologiques dans la production d’énergie qui assurent fondamentalement l’avenir de la société. La prochaine phase de ce développement est l’énergie de fusion ; et l’humanité est bien plus près d’y parvenir que nous ne le croyez ! Bien qu’elle soit délibérément retardée depuis des décennies, la fusion promet non seulement de satisfaire la demande énergétique d’une population mondiale en croissance constante, mais aussi de répondre aux besoins alimentaires, en eau et autres ressources.

Alors que la zone transatlantique (USA, UE) est sous l’emprise du dogme de la croissance zéro, de l’autre côté du globe on pense totalement différemment. La Russie, la Chine, la Corée du Sud, le Japon et d’autres sont déjà tournés vers une croissance à haute intensité technologique et sont prêts à s’allier avec les Etats-Unis pour développer la région transpacifique. Grands projets hydrauliques, transports à grande vitesse, physique nucléaire et exploration spatiale sont les clés de la prospérité pour les générations futures.

C’est de cette réalité et de ses impératifs politiques et économiques que parleront les membres de l’équipe scientifique du LaRouche PAC, afin d’orienter leur pays vers ce futur. Cette conférence sera traduite en français et en direct car la France et l’Europe doivent sortir de leur trou à rat mental et attraper le train en marche.

BONUS PEDAGO


Nous n’aurions pas besoin de nouvelles technologies. Nous n’aurions pas besoin d’inventer une fantaisiste nouvelle énergie de fusion ou quoi que ce soit d’autre. Si nous prenons notre parc immobilier existant et l’isolons, avec de nouvelles fenêtres – pour les écoles, les hôpitaux et beaucoup de grandes institutions – nous pourrions obtenir d’énormes gains énergétiques.

– Barack Obama, lors d’un discours sur l’économie en Virginie, septembre 2010.


La fusion est un grand dessein. L’humanité ne peut pas se passer d’énergie pour vivre et se développer, et la consommation d’énergie ne sera pas durable sans la science et la technologie. La recherche sur la fusion ouvrira une voie chemin lumineuse pour l’humanité dans les énergies alternatives.

– Xi Jinping, président chinois (alors vice-président) lors de sa visite au réacteur expérimental de Hefei, avril 2011.
  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Page spéciale
Non à la COP21, le sommet de la dépopulation !

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir le commentaire

Vos commentaires

  • Le 12 décembre 2013 à 09:37
    par A. Préchac

    Même si je ne l’approuve pas, je comprends maintenant mieux pourquoi Depardieu a choisi de regarder le monde depuis la Russie, et pourquoi aussi Snowden a trahi son pays.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet