www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Orientation stratégique >Guerre

Le problème Obama

998 visites | 4 commentaires
  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 4 commentaires

Vos commentaires

  • Le 11 novembre 2012 à 20:20
    par Denis3008

    Je ne partage pas tous les points d’analyse de Bertrand Buisson :
    A savoir que Obama appauvrit sa population quand contre vents et marées il se bat pour un nouveau système d’assurance sociale pour TOUS les américains.
    A savoir que Obama manipule les électeurs via les votes électroniques !
    Non mais vous allez un peu loin tout de même,non ? Vous les tenez d’où ces certitudes ?
    Par contre je suis d’accord avec la fin de l’intervention : il faut dire,il faut accepter la vérité,aussi cruelle soit-elle.
    J’ajoute que tant que l’argent sera au centre des préoccupations ,des valeurs fondamentales au lieu d’y mettre l’homme et son travail,fruit de toute existence saine et épanouissante au sein d’une collectivité en harmonie avec elle-même,on n’est pas sorti de l’auberge !

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2012 à 10:23
    par Eric

    Certes, il faut destituer Obama car c’est un psychopathe, mais il faut aussi que vous reconnaissiez chez Solidarité et Progrès que la Constitution américaine n’est pas démocratique et que c’est pour cette raison que tous les présidents qui se sont succédés aux USA depuis l’indépendance méprisaient l’intérêt général quand ils n’étaient pas des criminels.
    Les Etats-Unis ne sont pas une démocratie et les Pères Fondateurs, Madison en tête, ne voulaient surtout pas qu’ils en soient une. A la même époque, les révolutionnaires français partageaient le même mépris pour la démocratie.
    Dans les deux pays, c’est le gouvernement faussement représentatif qui a été institué. Je vous invite à lire "Principes du gouvernement représentatif" (1995) de Bernard Manin pour en avoir la preuve. Bernard Manin s’est menti à lui-même ainsi qu’à ses nombreux lecteurs (la deuxième édition de son essai est paraît-il déjà épuisée) en n’insérant pas l’adverbe "faussement". dans le titre de son ouvrage.

    • Le 11 novembre 2012 à 10:37
      par Bertrand Buisson

      Qu’on le veuille ou non, les Etats-Unis sont toutefois plus démocratiques que la France, en institutions comme en culture ! De plus, si vous vous intéressez à la Présidence Franklin Roosevelt, vous verrez appliqués les mêmes idéaux que ceux prônés par Mendès France dans la République moderne.
      Mais la démocratie, ça ne se décrète pas avec une loi et des institutions ; c’est un sentiment commun qui doit se développer dans la forme républicaine de gouvernement, qui elle même ne se décrète pas...
      La démocratie deviendra un jour, mais elle résultera d’un long changement économique et culturel ; pour l’instant, le combat politique consiste avant tout à sortir de l’ornière pour relancer une grande phase de développement humaine dans le monde...

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2012 à 19:46
    par petite souris

    Regarder la vérité en face !
    Bravo !
    Ici à S&P cela se fait car il y a dans ce parti des gens qui ont des convictions et pour les défendre elles doivent se développer à partir de la réalité.
    .........
    Ailleurs, les gens n’ont pas de convictions, ils ne défendent que leurs propres intérêts faisant fi de l’intérêt général, et ont donc abandonné depuis belle lurette, leur honneur, leur dignité, le sens des responsabilités, etc.... et, pour pouvoir se regarder encore dans la glace lorsque l’inconscient revient à la surface, ils s’efforcent par tous les moyens de nous faire croire que c’est cela la vraie vie !!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet