www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Russie, Syrie, Yémen : les résolutions adoptées par la conférence de l’Institut Schiller à Berlin

La rédaction
663 visites
JPEG - 291.3 ko

Voici la transcription des deux résolutions adoptées par la conférence internationale de l’Institut Schiller des 25 et 26 juin 2016 à Berlin.

Retour à toute la conférence et aux autres orateurs.

Résolution pour la levée des sanctions contre la Russie et la Syrie

Nous, réunis le 25 et 26 juin 2016 à Berlin pour la conférence de l’Institut Schiller sur le thème « Créer un avenir commun pour l’humanité et une renaissance de la culture classique », lançons un appel pour la levée immédiate des sanctions contre la Russie et la Syrie, car il ne s’agit d’autre chose que d’un instrument agressif de pression et d’escalade belliqueuse des puissances occidentales. De telles sanctions reflètent la tradition géopolitique de l’Empire britannique contre le principe de souveraineté nationale et de l’avantage d’autrui, défini par le Traité de Westphalie (mettant fin, en 1648, à la guerre de Trente ans).

Pour mettre fin au conflit, nous appelons à la tenue d’une conférence internationale pour la reconstruction de la Syrie sur la base de l’approche gagnant/gagnant promue par le projet chinois de Nouvelle route de la soie. Nous demandons également aux pays européens et aux États-Unis de se joindre à la proposition chinoise de reconstruire la Syrie des destructions causées par leurs guerres dans toute la région du Moyen-Orient.

Cela commence, évidemment, par l’éradication du terrorisme et par l’inspiration d’un engagement commun de religions, de cultures et de civilisations en vue de construire un monde meilleur pour tous. La Syrie, dont l’unité nationale résulte de la convergence des meilleurs courants de différentes cultures, doit devenir le symbole de beauté pour la cause d’une paix mondiale par le développement et la créativité commune.

Résolution pour une Renaissance du Yémen

La conférence de l’Institut Schiller du 25 et 26 juin à Berlin envoie ses salutations les plus sincères en soutien à la grande nation du Yémen et au groupe d’études animé par le Dr Fouad Al-Ghaffari.

Votre leadership intellectuel courageux, littéralement sous les bombes de forces quasi-sataniques, apparaît déjà, aux yeux de milliers de gens aux États-Unis, en Amérique latine et en Europe, comme une source d’inspiration majeure.

Nous nous engageons solennellement à combattre pour reconstruire le Yémen en l’intégrant au projet de Nouvelle route de la soie. La Renaissance du Yémen, ainsi que la reconstruction de vos trésors architecturaux, sont sans doute la seule façon adéquate d’honorer les vies de tant d’enfants, de femmes et d’hommes assassinés. Ce n’est qu’ainsi que votre nation, une perle parmi les pays de l’Asie du Sud-Ouest, recouvrera rapidement toute sa place et son rayonnement.


Retour au programme de la conférence avec les liens aux autres interventions.

Retrouvez toute la conférence sur le site New Paradigm.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet