Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité

Syrie : méfiez-vous des successeurs de Laurent Fabius

visites
810
commentaire
JPEG - 41.8 ko

Le 11 mars 2016, le Président François Hollande octroyait la Légion d’honneur au prince Mohammed ben Nayef Al Saoud, ministre de l’Intérieur saoudien, premier dans la succession à l’actuel Roi Salman d’Arabie saoudite.

Cette distinction, décernée au Prince héritier de l’un des royaumes le plus réactionnaires du monde est un affront à tous ceux pour qui la France doit être un facteur de progrès et de paix dans le monde, un affront à tous ceux qui, dans la longue histoire de la France, se sont battus pour ces valeurs. C’est aussi, étant donné le soutien bien connu apporté par l’Arabie Saoudite à Al-Qaïda et aux courants les plus fanatiques en Syrie et ailleurs, un terrible affront à toutes les victimes des attentats organisés par l’État Islamique en France depuis janvier 2015.

On aurait pu espérer que le départ de Laurent Fabius du Quai d’Orsay apporterait un changement dans le choix des alliances fait par la France au Moyen-Orient. La décision ultérieure d’accorder la Légion d’honneur à ce prince montre que c’était là une illusion.

Le dossier que vient de publier l’hebdomadaire Marianne (11-17 mars) - Comment la France se vend à l’Arabie Saoudite - Le déshonneur - confirme que l’alliance stratégique avec l’Arabie Saoudite a été le choix totalement assumé du gouvernement de François Hollande qui n’a pas hésité à se liguer avec les éléments les plus durs de ce wahhabisme radical en Arabie Saoudite, le Prince Bandar Bin Sultan, pourtant déjà pointé du doigt pour son rôle dans les attentats du 11 septembre !

Le 3 mars dernier, lors d’un entretien à radio Sputnik, Christine Bierre, Rédactrice en chef de Nouvelle Solidarité avait averti que ceux qui avaient remplacé Laurent Fabius défendraient la même politique, sans doute de façon « encore plus crue » que Laurent Fabius, que sa longue fréquentation des allées du pouvoir a rendu plus retors.

Entretien :

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 20 novembre le monde
en devenir

La déclassification des fameuses 28 pages, un chapitre entier du rapport de la commission d’enquête bipartisane sur le 11 septembre, met en lumière l’implication de l’Arabie saoudite dans les attentats du 11 septembre 2001.

En savoir plus

Don rapide