Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

18 novembre - S&P sur le terrain :
l’hebdo du 19 novembre Lire
16 novembre - Jacques Cheminade soutient les gilets jaunes (vidéo) Lire 16 novembre - L’Afrique, la Chine de demain ? Lire
AccueilActualité
Brèves

Alors qu’en France on ricane, la Russie célèbre ses cosmonautes

La rédaction

14 avril 2012 (Nouvelle Solidarité) — Le Premier Ministre russe Vladimir Poutine s’est exprimé il y a quelques jours lors de la Journée des cosmonautes, fêté dans le monde entier à l’occasion de l’anniversaire du vol de Youri Gagarine.

Poutine a annoncé le budget du programme spatial russe. « Je crois que nous devons développer une stratégie de développement national à long-terme », a-t-il dit lors d’une conférence sur l’avenir des centres spatiaux russes.

Il a déclaré qu’environ 150 milliards de roubles (environ 5 milliards d’euros) seront alloués aux programmes spatiaux à partir du budget fédéral. Ceci comprend plus de 40,5 milliards de roubles pour le développement des cosmodromes, a-t-il ajouté. « La majeure partie des fonds – environ 30 milliards de roubles – ira à Vostochny », a-t-il dit, se référant au centre spatial en construction dans l’extrême-orient du pays.

« C’est seulement en assurant l’ouverture de plusieurs centres de lancement que nous pourront garantir à la Russie son indépendance dans l’espace », a affirmé Poutine.

S’adressant à des journalistes aujourd’hui, le Vice-premier Ministre Dimitri Rogozine a indiqué que le Cosmodrome de Vostochny avait été l’idée de Poutine depuis le début. « Il rendra visite à ce site avant même l’un d’entre nous », a dit Rogozine.

Rogozine a également dit qu’ils construiraient une nouvelle Cité des sciences – un nouveau Akademgorodok – proche du centre. Le centre « sera dédié à la maîtrise des nouveaux projets spatiaux », a dit Rogozine, qualifiant cela d’ « entreprise ambitieuse ».
« Aujourd’hui, notre industrie de l’espace est en train de renaître. La construction a d’ores et déjà commencé », a dit Rogozine.

Ce grand chantier sera lancé en juin et le premier lancement est planifié pour 2015.

Un message, un commentaire ?


form pet message commentaire
Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

  • Angegasaly • 20/04/2012 - 13:39

    Cheminade est le seul candidat qui m’a fait rever.J’ai retrouvé mes 18 ans quand il a parlé de l’espace et des projets avec les russes.
    Mais je voterai PS pour que la gauche ne sois pas virée comme avec Jospin et obligé de voter Chirac pour faire barrage à la bête. 82%, la rancoeur m’étreint encore d’avoir eu a voter Chirac. Oui il y a des choix difficiles mais cruciaux.
    Il faut d’abord aller voter et après seulement, cracher sur les candidats, s’ils vous deçoivent.
    Pour ma part ma salive n’arrosera pas les abstentionistes mais je me retiens.

    • êmEstraaven • 20/04/2012 - 18:25

      Angegasaly,

      Loin de moi l’idée d’influencer la légitimité de ton vote, mais ton commentaire a révélé, selon moi, le cancer qui ronge notre démocratie. Je m’explique :

      - Depuis plusieurs décennies, depuis notre plus tendre enfance, on a tenté de nous inculquer à coups de masse le concept totalement arbitraire du "vote utile", car, nous dit-on, la démocratie a été acquise par le sang et les larmes de nos prédecesseurs. Voter est un devoir moral, l’abstention est le mal absolu et représente un attentisme et un désintérêt nocif pour la vie en société.

      Cette idéologie, n’a eu pour résultat que la stagnation totale du monde des idées et du paysage politique. Quoiqu’on puisse en penser, les socialistes et la droite incarnée à l’heure actuelle par l’UMP ne sont que les faces d’une même pièce : la soumission au système maniaco-dépressif des marchés.

      Voter UMP ou PS, c’est se soumettre à cette folie contre nature que représente le monde de la spéculation, c’est encourager la mystification de l’économie qui en fait un être tout puissant, un dieu, qui nous détourne de l’économie réelle et de son but naturel : permettre la survie des hommes.

      - Car oui, l’économie est folle. Un quintal de blé ou un baril de pétrole peut changer numériquement de mains une centaine de fois avant d’arriver à son destinataire, avant même d’être produit.

      "The Economist", revue anglo-saxonne bien connue, nous menace des foudres immédiates des marchés, quelque soit le résultat des élection. A leurs yeux, Sarko ou Hollande, c’est la même.
      Nous subirons sans doute possible une dégradation de notre notation, une hausse des taux d’intérêt de nos emprunts fonctionnels, un creusement de la dette, et à terme, ce seront les dépenses vitales, les dépenses d’avenir telles que l’aménagement du territoire, l’éducation et les salaires qui trinqueront. Les mêmes causes provoquent les mêmes effets. Le manque de clairvoyance et d’ambition qui anime les deux partis majoritaires nous dirigent, de manière plus ou moins directe, vers le mur.

      - Donc, je voterais Cheminade au premier tour, et je m’abstiendrai au second.
      Le seul moyen de sortir de cette crise psychotique, de ce monde du court terme, est de s’inscrire dans la rupture totale. Il faut refuser les règles du jeu que l’on nous impose, à savoir :
      Voter PS, c’est se faire matraquer tout de suite. Voter UMP, c’est se faire tabasser dans quelques mois. La peste ou le choléras. La démocratie à la française quoi.

      Donc, non. Je ne trouve pas ton point de vue très défendable, mais je ne t’en veux pas. Moi même, j’ai failli opter pour ce choix.

      Mais en fin de compte, une seule chose importe. Changer les règles, voir plus loin et briser ce cadre irrationnel qui nous écrase.
      Ce n’est pas de l’activisme, c’est du bon sens. D’une manière ou d’une autre, la population humaine croit dans un système fini, et se tasse en conséquence.

      Le seul remède à notre mal, c’est plus de production, moins de spéculation, et plus d’espace. Arrêter de penser que nous vivons dans un espace physique et cérébral fini, et surtout, il nous faut du rêve, un objectif noble et collectif, hors de tout essentialisme économique et religieux. D’ou l’espace.

      Bref, même si c’est perdu d’avance, votons Cheminade, pour un futur à l’humanité.
      Devenons maitres de notre destin, et arrêtons de suivre cette soit disant "nécessité" qui atrophie notre capacité de réflexion comme jamais dans l’histoire du monde.

      Repoussons les frontières de notre espace vital et intellectuel.

    Répondre à ce message

  • Mael • 20/04/2012 - 16:43

    En tout cas le côté spatial du programme m’a vraiement séduit. Je pense en effet que la politique ne doit pas simplement se confiner à des options de gestion budgétaires ( de plus en plus réduites d’ailleurs par le pouvoir de la finance et de Bruxelles) mais aussi être un lieu de débat et de discussion sur l’Humanité, son devenir, sa trajectoire.

    Répondre à ce message

  • libertad • 15/04/2012 - 19:42

    en tout cas , on ne peut que feliciter Cheminade de nous livrer les clefs de notre protection et de notre développement , national et international ...

    nul doute que ce programme ne sera pas mis en place avec le nouveau président , bien malheureusement .

    Cheminade nous livre donc un héritage dont nous pourrons mesurer toute la force et l’interet dans les années qui viennent , qui s’annoncent forcement terribles ...

    la force de cet heritage , est d ’avoir été rendue publique .... une fois de plus , on ne pourra pas dire que ....

    Répondre à ce message

  • libertad • 15/04/2012 - 08:31

    en tout cas , le traitement fait par france 2 envers cheminade est tout simplement scandaleux et est a l image de ce que la plupart des journalistes ( presse ecrite , télé et web ) ont pu produire comme soupe tiede .... cette campagne m’aura vraiment ouvert les yeux sur la " qualité " des medias en france et la facon dont ils nous servent l info : tiede , tronquée et nauseabonde ... a gerber

    • Long terme • 16/04/2012 - 21:43

      En effet, F2 qui vit de nos redevances est le fruit du démantèlement de l audiovisuel orchestré par Chirac Léotard en 1986.
      Suite logique de la disparition de l ortfen 1974. Il n y a pas d effet sans cause (Voltaire) . Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets. La crétinisation des esprits.
      C est à nous d arrêter le curseur. Il faut virer Giesbert transfuge du nouvel obs au Point ce type n arien à foutre sur ce qu on appelait autrefois le service public. Nous sommes collectivement responsables de cet état de fait. Il faut virer giesbert à coups de pompes dans le cul, foutre 3 paires de claques à Namias pour son inculture (2 subordonnées avec le mot densité à la fin et il joue le crétin de service en disant qu il ne comprend rien à la question.
      Rassurez vous le peuple regarde le gentil Drucker le dimanche qui n a pas d autre rôle à jouer que celui de votre petit chef (vous empêcher de penser). 40 ans de télé à lui tout seul. La bagnole latélé, l tiercé c est l opium du peuple de France (Renaud Hexagone)

      Quand bien même Cheminade serait un professeur Tournesol comme on a voulu le laisser croire au lieu de lui poser de vraies questions sur les systèmes financiers dont il démonte les rouages, la gestion des déchets nucléaires( même si je n en partage pas forcément les idées) les projets à long terme, méritent que ceux qui se sont penchés un jour sur une analyse logique, séché pendant des heures sur des accords de participe passé, lu Proust, Dostoievski, ou ont un jour appris à faire une division, ou extrait une racine carrée autrement qu en appuyant sur la touche d une calculatrice ont au moins la chance de pouvoir essayer de comprendre. Au lieu de répéter comme une abrutie ce qu un jeune morveux a pu dire à la télé.
      Oui, on a le droit de ne pas croire ce que nous dit la télé avec des pseudos animateurs de merde qui participent de cette manipulation de masse qui n est là que pour servir la soupe aux puissants. Alors fermez et balancez vos télés, lisez et réflechissez.

    Répondre à ce message

  • Estraaven • 17/04/2012 - 14:34

    "- Alors comme ça, vous voulez aller sur la lune ? Vous ne seriez pas un peu illuminé, un peu gourou ?"

    dit le journaliste, par l’intermédiaire d’un satellite de télécommunication en orbite à 36000 km de la terre.

    CQFD :-P

    Répondre à ce message

  • olivier • 14/04/2012 - 12:07

    Qu’est-ce qui peuvent être farfelus ces Russes quand même !!
    Tous des professeurs tournesol !
    Poutine est un ovni-président !
    Contrairement à notre omniprésident visionnaire !

    • petite souris • 14/04/2012 - 19:56

      ... et que même en France ya mêm’ un candidat qui doit être un membre de cette secte internationale ....

      c’est un Professeur Tournesol INUTILE qui plus est !!! puisqu’il n’a aucune chance d’être élu ! c’est dire !!!

      chez les petites souris on pense que sur les 10 candidats 9 ne seront pas président mais c’est chez les petites souris seuleument ...........

    Répondre à ce message

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous souhaitez aider ? Adhérer, faire un virement mensuel, participer à un stand militant ? Prenez contact avec nous.

Don rapide

Pour quoi se bat  ?

« Élever à la dignité d’homme tous les individus de l’espèce humaine » Lazare Carnot

Solidarité et progrès est le parti du travail humain. Nous voulons :
- que les capacités créatrices de chaque être humain soient libérées pour le bien commun ;
- que personne ne puisse être exploité ou abusé ;
- que les féodalités financières soient mises hors d’état de nuire.

Notre but est donc de vaincre la City, Wall Street et leurs complices européens. En menant :
Une politique internationale de détente, d’entente et de coopération entre peuples et nations, dont les Nouvelles Routes de la soie sont l’amorce. Comme on ne peut les bâtir sur le sable mouvant du système dollar actuel, construisons-les avec le ciment d’un nouveau système monétaire international, ce Nouveau Bretton Woods pour lequel nous nous battons avec nos alliés dans le monde.
Une politique de crédit public national finançant en priorité l’école, la production, l’hôpital et le laboratoire. Le nécessaire préalable pour libérer ce crédit est une moralisation de la vie bancaire (un Glass-Steagall contre les spéculateurs). Mettons-le en place, comme à la Libération !
La sortie de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN, instruments de l’oligarchie financière. Associons-nous avec les autres pays d’Europe et du monde en vue de grands projets de développement mutuel : espace, essor de l’Afrique libérée du franc CFA, économie bleue, énergie de fusion, numérique, création d’emplois qualifiés.

La France doit donner l’exemple. Battons-nous donc ensemble, avec l’arme d’une culture de la découverte et du rire contre le respect qui n’est pas dû.

La politique de en vidéo

Animations réalisées lors de la campagne présidentielle Cheminade 2017.

» Voir le projet complet

en chiffres

La part des dons de personnes physiques dans les ressources financières de S&P.

Le nombre de candidats présentés par S&P lors de 116 campagnes électorales locales et nationales.

Fondation de Solidarité & progrès suite à la dénonciation du "cancer financier" par Jacques Cheminade.

La part allouée à S&P sur les 70 millions d’aide de l’Etat aux partis politiques.

Actions politiques et citoyennes entreprises (au minimum !) par S&P sur une année.

a vu juste sur...

La crise financière de 2008

Lors de sa campagne présidentielle de 1995, où Jacques Cheminade met en garde contre la spéculation insensée sur l’immobilier et les produits dérivés. Il publie ensuite son alternative au monétarisme dans l’ouvrage « Un plan de relance par le crédit productif public. »

La dérive néo-conservatrice de l’administration Obama

Ainsi que nos amis américains, nous avons dénoncé l’emprise du parti de la guerre sur l’administration Obama bien avant le scandale des écoutes illégales ou celui des assassinats "extra-judiciaires", y compris de citoyens américains.

La nature de la guerre en Syrie et le terrorisme

S&P a démasqué dès 2012 (vérifie) l’instrumentalisation des mouvances terroristes pour renverser certains régimes, dont la Syrie.

L’extrême-droite et néo-nazis en Ukraine

Dès le rejet du traité de libre association par le gouvernement ukrainien fin 2013, nous dénoncions le soutien insensé des occidentaux à des mouvances néo-nazies dans le but d’élargir l’OTAN aux frontières de la Russie.

La confiscation des dépôts bancaires ou "bail-in"

Bien avant janvier 2016 et l’application effective d’une directive européenne permettant de renflouer les banques avec l’argent des déposants, nous avons dénoncé dès 2013 cette logique confiscatoire et destructrice.

Le Tsunami financier qui vient

C’est vrai que beaucoup d’économistes en parlent, en tout cas bien plus qu’avant la crise de 2008 ! Et pourtant aucun ne défend la politique de crédit public démocratique qui nous permettrait d’éviter un choc économique sans précédent.

et la vraie Europe

La vraie question est la nécessité de mettre en place un nouvel ordre économique international fondé sur le développement mutuel, en partenariat avec la conception de la Nouvelle route de la soie que portent les BRICS.

L’Union européenne (UE) est devenue le cheval de Troie de la mondialisation financière, de la City et de Wall Street. L’euro en est le vice financier et l’OTAN le bras armé. C’est pourquoi il faut en sortir, mais pas pour faire un saut dans le vide.

Il faut refonder la vraie Europe, l’Europe des peuples, des patries et des
projets, la version du plan Fouchet de 1962 pour le XXIè siècle. Il ne s’agit pas de revenir en arrière mais de repartir de l’avant, avec une monnaie commune de référence porteuse de grands projets : ni monnaie unique servant l’oligarchie financière, ni deux monnaies qui ne seraient pas gérables.

Une vraie Europe ne peut se construire sans réelle participation citoyenne. Construisons une France et une Europe que serve réellement le progrès économique et social, contre tout dévoiement financier et géopolitique.

pour une écologie humaine

S&P promeut une écologie responsable et humaine, s’inspirant notamment des travaux de Vernadski sur la Biosphère et la Noosphère.

Nous condamnons les mouvements obscurantistes qui prônent un écologisme "Malthusien" (l’idéologie de Thomas Malthus) qui considèrent que les ressources de la planète sont limitées. Ces mouvements aboutissent fatalement à la conclusion inadmissible qu’il faut imposer une politique de dépopulation.

Ainsi, la première des ressources est pour nous la créativité humaine, la faculté qu’a l’Homme de comprendre et de transformer le monde qui l’entoure.

L’être humain a une responsabilité, et c’est pour cela qu’il faut sortir de la mondialisation prédatrice.

et l’énergie

Il est fou de vouloir sortir du nucléaire, qui est l’expression d’une découverte humaine. Cependant, il doit être réinventé pour en faire un nucléaire citoyen du XXIe siècle, qui nous donnera les moyens d’accueillir les générations futures.
Nous sommes pour la conception de réacteurs de IVe génération et la mise en place d’un programme de recherche accéléré vers la fusion thermonucléaire contrôlée.

Le nucléaire du futur n’est pas un mal nécessaire. Il doit impliquer une société plus juste, plus inclusive et plus responsable, sans quoi - comme toute autre découverte - il serait réduit à un instrument de domination.
Le nucléaire est, enfin, la "clé" de l’énergie nécessaire à la propulsion des voyages spatiaux, qui définissent l’étape prochaine de notre Histoire.

Défendre le travail humain, c’est rejeter totalement les logiques actuelles de rentabilité à court terme. Se battre pour le nucléaire, c’est se battre pour le fondement d’un monde élargi et plus juste.

est fier de déranger

Vous trouverez sur internet un lot défraîchi d’étiquettages en tous genres : S&P est qualifié de d’extrême-gauche, d’extrême-droite, financé par le KGB ou par un milliardaire américain (mais volant des vieilles dames), aux idées tour-à-tour farfelues et dangereuses, et bien évidemment adeptes de la théorie du complot !
Le tout visant à dissuader les citoyens de découvrir nos idées et notre engagement.

Mais derrière ces accusations vous avez d’incessantes manoeuvres politiques : rejet du compte de campagne de Jacques Cheminade en 1995, saisie de 170 000€ sur le remboursement de la campagne de 2012, et bien entendu une exposition médiatique réduite au minimum, ou la plus défavorable possible pendant les présidentielles !

Pour nos ennemis ou adversaires, il s’agit d’empêcher que soit comprise par le peuple une politique de crédit public démocratique, la seule arme qui nous permettrait de diriger la finance plutôt que d’être dirigée par elle.

Si S&P dérange, c’est parce que nos idées frappent l’oligarchie financière en plein coeur. Ce combat émancipateur est l’enjeu culturel de notre temps.

Participez à l'effort politique !

Adhérez à S&P, devenez éducateur et créateur de la Nation

Au cours de cette élection présidentielle nous avons entrouvert une porte, car nous avons été les seuls à poser les défis qui sont devant nous.

Nous rentrons dans un monde tout-à-fait instable, dangereux, et sans majorité politique.
Un monde qui peut rentrer en crise à tout moment, y compris avec un risque de guerre.

En adhérant à Solidarité & progrès, en apportant vos moyens financiers et humains, nous pourrons ensemble franchir le seuil de la porte et faire ce qui est nécessaire.
Aller vers un futur qui soit vivable, meilleur, plus juste.

Jacques Cheminade
Faire un don et adhérer plus tard