X Bienvenue,

À compter de juin 2018, notre site devient semi-payant.
Écrit et élaboré par nos militants, il reste en grande partie en accès libre, en particulier les prises de position du parti et de son président Jacques Cheminade. C’est notre chronique du jour, « Le monde en devenir », ainsi qu’un certain nombre de dossiers de fond, qui sont dorénavant payants.
Permettre le travail de recherche d’informations et garantir un contenu de qualité suppose évidemment de les rémunérer. Nous faisons le pari de votre curiosité envers des idées novatrices qui répondent aux défis de l’époque.

Découvrir les abonnements

Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité
Brèves

Elus locaux et syndicalistes soutiennent massivement le HBPA de LaRouche

La rédaction

16 octobre 2007 (LPAC) - Le Homeowners and Bank Protection Act (HBPA) présenté par LaRouche comme dernier rempart face à l’effondrement de l’économie et des banques américaine après que la bulle immobilière US ait éclaté cet été, a déjà reçu le soutien ouvert de 75 élus des parlements d’Etats et de nombreux syndicalistes. Grâce à un campagne intensive du LYM, la résolution telle que présentée par LaRouche fin août, a été jusqu’ici introduite officiellement aux parlements du New Hampshire, du Michigan, de Pennsylvanie, de l’Illinois et de Floride, ainsi qu’aux conseils municipaux de St Louis, Missouri et de Pontiac, Michigan, alors que les chambres d’Alabama et du Tennessee pourraient suivre prochainement. L’objectif est de forcer le Congrès fédéral à agir dans l’intérêt de la nation, tel que ses pouvoirs constitutionnels le lui oblige, afin d’arrêter les saisies de logements et les expulsions de millions de familles, ainsi que la faillite des banques impliquées dans le marché des hypothèques.

Signataires de la Pétition de soutien au HBPA, à jour du 16 octobre :

  • Congressman (élu fédéral à la Chambre) Mervyn Dymally * ; currently State Representative ; Los Angeles, Calif.
  • Dr. Joycelyn Elders, former Surgeon General (Ministre de la Santé) of the United States ; Little Rock, Ark.
  • Congressman (élu fédéral à la Chambre) Andy Jacobs * ; Indianapolis, Ind.
  • Rosa Rosales, National President, League of Latin American Citizens ; San. Antonio, Tex.

Elus des parlements d’Etat

Northeast/Mid-Atlantic :

  • Rep. Nancy Blount ; Marianna, Ar.
  • Rep. Janice Judy * ; Ft. Smith, Ar.
  • Councilman Charles Blango ; New Haven, Conn.
  • Sen. Eric Coleman ; Hartford, Conn.
  • Rep. Douglas McCrory ; Hartford, Conn.
  • Rep. Felipe Reinoso ; Bridgeport, Conn.
  • R. Jo Winch, Hartford City Council ; Hartford, Conn.
  • Erford Fowler, City Council ; Newburyport, Mass.
  • Councilman Jorge Gonzalez ; City Council, Lawrence, Mass.
  • Rep. Benjamin Swan ; Springfield, Mass.
  • Councilman Radhames Capellan ; Prospect Park, N.J.
  • Richard Forbes ; Committeeman, Pohatcong Township ; Pohatcong, N.J.
  • Rep. Gordon Johnson ; Englewood, N.J.
  • Harry Apolito ; County Legislator, 15th District, Niagara Falls, N.Y.
  • Rep. Harold James ; Philadelphia, Pa.
  • Rep. Thaddaeus Kirkland ; Philadelphia, Pa.
  • Rep. Ron Waters ; Philadelphia, Pa.

Midwest :

  • Rep. Annazette Collins ; Chicago, Ill.
  • Sen. Samuel Smith ; E. Chicago, Ind.
  • Rep. Oletha Faust-Goudeau ; Wichita, Kan.
  • Rep. Lee Gonzales ; Flint Township, Mich.
  • Rep. LaMar Lemmons II ; Detroit, Mich.
  • Rep. LaMar Lemmons III* ; Detroit, Mich.
  • Everett Seay, City Council ; Pontiac, Mich.
  • Bob Van Hee*, President of the City Council ; Redwood Falls, Mn.
  • Rep. Esther Haywood ; St. Louis, Mo.
  • Rep. Rodney Hubbard ; St. Louis, Mo.
  • Rep. Jamilah Nasheed ; St. Louis, Mo.
  • Rep. Terry Riley,* City Council ; Kansas City, Mo.
  • Rep. Charles Quincy Troupe,* Board of Aldermen ; St. Louis, Mo.
  • Rep. Juanita Walton ; St. Louis, Mo.
  • Sen. George W. Burrows* ; Adams, Neb.
  • Sen. John DeCamp* ; Lincoln, Neb.
  • Sen. Don Eret* ; Dorchester, Neb.
  • Rep. Catherine Barrett* ; Cincinnati, Ohio
  • Kevin Conwell, City Council ; Cleveland, Ohio
  • Rep. Annie Keys* ; Cleveland, Ohio
  • Robert White, City Council ; Cleveland, Ohio
  • Rep. Jim Bradford ; Pine Ridge, S.D.
  • Sen. Theresa B. Two Bulls ; Pine Ridge, S.D.
  • Tribal Chairman Robert Cournoyer, Yankton Sioux Tribe ; Marty, S.D.
  • Rep. Clayton Halverson ; Veblen, S.D.
  • Sen. Frank Kloucek ; Scotland, S.D.
  • Rep. Gerald F. Lang ; Madison, S.D.
  • Rep. Larry Lucas ; Mission, S.D.
  • Sen. Ryan Maher ; Isabel, S.D.
  • Rep. Eldon Nygaard ; Vermillion, S.D.
  • Tribal Chairman Joseph Brings Plenty, Cheyenne River Sioux Tribe, Eagle Butte, S.D.
  • Sen. Dan Sutton, Flandreau, S.D.
  • Rep. Tom van Norman ; Eagle Butte, S.D.
  • Rep. Christine Sinicki ; Milwaukee, Wisc.

South :

  • Rep. Yusuf Abdus-Salaam ; Selma, Ala.
  • Rep. Ronald Grantland ; Hartselle, Ala.
  • Rep. Thomas Jackson ; Thomasville, Ala.
  • Rep. Thad McClammy ; Montgomery, Ala.
  • Rep. Demetrius Newton ; Speaker Pro-Tem ; Birmingham, Ala.
  • Rep. John Rogers ; Birmingham, Ala.
  • Rep. James Thomas ; Selma, Ala.
  • Rep. Priscilla Taylor ; West Palm Beach, Fla.
  • Rep. Billy Mitchell ; Stone Mountain, Ga.
  • Rep. Howard Mosby ; Atlanta, Ga.
  • Rep. Earnest Williams ; Stone Mountain, Ga.
  • Dan Johnson, City Council ; Louisville, Ky.
  • Sen. Joey Pendleton ; Hopkinsville, Ky.
  • Mayor Jack Hammons ; Winnsboro, La.
  • Sen. Robert Kostelka ; Monroe, La.
  • Mayor Reggie Skains ; Downsville, La.
  • Rep. Earl Banks ; Jackson, Miss.
  • Rep. Credell Calhoun ; Jackson, Miss.
  • Jackie Washington, Business owner and NAACP activist ; Biloxi, Miss.
  • James Mitchell, City Council ; Charlotte, N.C.
  • Rep. Robert Brown ; Charleston, S.C.
  • Rep. Joe Towns ; Memphis, Tenn.
  • Supervisor James E. Clem ; County Board, Loudoun County, Va.

West :

  • Sen. Joe Neal,* Las Vegas, Nev.
  • Sen. Carlos Cisneros ; Questa, N.M. 
  • John Wiley Price, Dallas County Commission ; Dallas, Tex.

Signataires syndicaux

  • Scott Henning, Grievance Chairman and Trustee, United Steelworkers Local 8378 ; McMinnville, Ore.
  • Bruce Hawley, President, Western Michigan Building Trades ; Business Manager, Ironworkers Local 340 ; Grand Rapids, Mich.
  • Gary Barnett, Chairman, UAW CAP Council Franklin County ; Columbus, Ohio
  • Mark Sweazy, President, UAW Local 969 ; Columbus, Ohio
  • Kathy Jensen, Financial Secretary, UAW CAP Council Franklin County ; Columbus, Ohio
  • Frank Hettinger, Business Agent, Elevator Constructors Local 20 ; Louisville, Ky.
  • Bob Gossman, Chairman, UAW Retirees Local 969, Columbus, Ohio
  • John Jeffries, President, IAM Lodge 830 ; Louisville, Ky.
  • Windell Gregory, Secretary-Treasurer, District Lodge 19 IAMAW ; Paducah, Ky.
  • Gordon Brown, Trustee, UAW CAP Council Franklin County ; Columbus, Ohio
  • Bob Breckinridge, Trustee UAW CAP Council Franklin County ; Columbus, Ohio
  • Lawrence Ryan, President, United Steelworkers Local 370 ; Ft. Smith, Ark.
  • Charles Morton, Executive Director, Dayton Building and Construction Council ; Dayton, Ohio
  • Martin Sheets, Vice President, Local 1395 IBEW ; Indianapolis, Ind.
  • Rick Nye, President, UAW Local 2269 ; Columbus, Ohio
  • Eugene Morey, President, UAW Local 849 ; Ypsilanti, Mich.
  • Gary Perry, Chair, Franklin County Union Label Committee ; Columbus, Ohio
  • Michael Balls, Vice Chair, Saginaw County UAW CAP Committee ; Trustee UAW Local 699 ; Board of Directors, Wanigas Credit Union ; Saginaw, Mich.
  • Van Collins, Uniserve Director, Michigan Educators Assn ; Saginaw, Mich.
  • David Campbell, Secretary-Treasurer, Area Local 480-481 APWU ; Ferndale, Mich.
  • Paul Shemanski, International Representative, IAM Michigan ; Comstock Park, Mich.
  • Frank Barkley, President, 12th District VA Council AFGE ; Business Agent, Local 1061, AFGE ; Van Nuys, Calif.
  • James Berger, Business Manager, IBEW Local 309 ; Collinsville, Ill.
  • Ismael Martinez, Recording Secretary, USWA Local 1482 ; Old Bridge, N.J.
  • Adrian King, President, UAW Local 35 ; Hamtramck, Mich.
  • Steve Green, President, USWA Local 1482 ; Old Bridge, N.J.
  • Sue Daniel, Treasurer, Smith County Central Labor Council, former Vice President, Texas AFL-CIO ; Frankston, Tex.
  • Lawrence Oberding, Business Agent, Ironworkers Local 44 ; Cincinnati, Ohio
  • Maurice Pulley, Executive Board, Local 1654 AFSCME ; Milwaukee, Wisc.
  • Bert Atkins, Chairman, Legislative Committee, IAM Local 837, St. Louis, Mo.
  • Richard Downs, Vice President, Heat and Frost Insulators Local 18 ; Indianapolis, Ind.
  • Shane Shook, President, AFSCME Local 3450 ; Des Moines, Iowa
  • William Londrigan, State President, Kentucky AFL-CIO ; Frankfort, Ky.
  • Mark Thomas, Business Agent, Ironworkers Local 3 ; Pittsburgh, Pa.
  • Douglas Kubic, Financial Secretary-Treasurer and Business Agent, ILA Local 815 ; Milwaukee, Wisc.
  • John Jeffries, President, Local 830 IAM, Louisville, Ky.
  • Jonathon Dooley, Vice President, Amalgamated Transit Union Local 1447 ; Louisville, Ky.
  • Rhonda Rivers, Recording Secretary, ATU Local 1447 ; Louisville, Ky.
  • Wanda Mitchell-Smith, Political Action Representative, AFSCME Council 62 ; Louisville, Ky.
  • Paul Jacobs, Business Representative, Teamsters Local 379 ; Boston, Mass.
  • Richard Womack, National Representative, AFL-CIO ; Philadelphia, Pa.
  • Kenneth Koch, President, IAM Lodge 681 ; Vice President Kentucky AFL-CIO ; Louisville, Ky.
  • Larry Johnson, President, IAM Lodge 1720 ; Mayfield, Ky.
  • Ron Basham, Chief Steward, IAM Lodge 830 ; Louisville, Ky.
  • Mary Garr, President, CWA Local 3310 ; Louisville, Ky.
  • Jim Neubauer, Business Manager and Financial Secretary, IBEW Local 1377 ; Cleveland, Ohio
  • S.L. Stephens, President, UAW Local 882 ; Hapeville, Ga.
  • Jeff Monroe, UAW International Representative, General Dynamics Coordinator ; Detroit, Mich.
  • Donald Lawson, Labor lawyer and consultant ; San Jose, Calif.
  • Chris Holland, Apprentice Program Instructor and Former Executive Board, Ironworkers Local 416 ; Norwalk, Calif.
  • Kenneth Pifer, Business Representative, Local 312 ; Painters and Glaziers ; Kalamazoo, Mich.
  • Joe Joseph, Former President, UAW Local 1970 ; Dearborn, Mich.
  • Ron Kohring, Business Rep., IBEW Local 1455 ; St. Louis, Mo.
  • Billy Martin, President, CWA Local 4108 ; Saginaw, Mich.
  • Robert E. Gray, Steward, National Assoc. of Letter Carriers, Branch 990 ; Rochester, New Hamp.

* ancien élus.

Écrire un commentaire

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Cet article vous parle ? Rejoignez-nous !

Don rapide

Pour quoi se bat  ?

« Élever à la dignité d’homme tous les individus de l’espèce humaine » Lazare Carnot

Solidarité et progrès est le parti du travail humain. Nous voulons :
- que les capacités créatrices de chaque être humain soient libérées pour le bien commun ;
- que personne ne puisse être exploité ou abusé ;
- que les féodalités financières soient mises hors d’état de nuire.

Notre but est donc de vaincre la City, Wall Street et leurs complices européens. En menant :
Une politique internationale de détente, d’entente et de coopération entre peuples et nations, dont les Nouvelles Routes de la soie sont l’amorce. Comme on ne peut les bâtir sur le sable mouvant du système dollar actuel, construisons-les avec le ciment d’un nouveau système monétaire international, ce Nouveau Bretton Woods pour lequel nous nous battons avec nos alliés dans le monde.
Une politique de crédit public national finançant en priorité l’école, la production, l’hôpital et le laboratoire. Le nécessaire préalable pour libérer ce crédit est une moralisation de la vie bancaire (un Glass-Steagall contre les spéculateurs). Mettons-le en place, comme à la Libération !
La sortie de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN, instruments de l’oligarchie financière. Associons-nous avec les autres pays d’Europe et du monde en vue de grands projets de développement mutuel : espace, essor de l’Afrique libérée du franc CFA, économie bleue, énergie de fusion, numérique, création d’emplois qualifiés.

La France doit donner l’exemple. Battons-nous donc ensemble, avec l’arme d’une culture de la découverte et du rire contre le respect qui n’est pas dû.

La politique de en vidéo

Animations réalisées lors de la campagne présidentielle Cheminade 2017.

» Voir le projet complet

en chiffres

La part des dons de personnes physiques dans les ressources financières de S&P.

Le nombre de candidats présentés par S&P lors de 116 campagnes électorales locales et nationales.

Fondation de Solidarité & progrès suite à la dénonciation du "cancer financier" par Jacques Cheminade.

La part allouée à S&P sur les 70 millions d’aide de l’Etat aux partis politiques.

Actions politiques et citoyennes entreprises (au minimum !) par S&P sur une année.

a vu juste sur...

La crise financière de 2008

Lors de sa campagne présidentielle de 1995, où Jacques Cheminade met en garde contre la spéculation insensée sur l’immobilier et les produits dérivés. Il publie ensuite son alternative au monétarisme dans l’ouvrage « Un plan de relance par le crédit productif public. »

La dérive néo-conservatrice de l’administration Obama

Ainsi que nos amis américains, nous avons dénoncé l’emprise du parti de la guerre sur l’administration Obama bien avant le scandale des écoutes illégales ou celui des assassinats "extra-judiciaires", y compris de citoyens américains.

La nature de la guerre en Syrie et le terrorisme

S&P a démasqué dès 2012 (vérifie) l’instrumentalisation des mouvances terroristes pour renverser certains régimes, dont la Syrie.

L’extrême-droite et néo-nazis en Ukraine

Dès le rejet du traité de libre association par le gouvernement ukrainien fin 2013, nous dénoncions le soutien insensé des occidentaux à des mouvances néo-nazies dans le but d’élargir l’OTAN aux frontières de la Russie.

La confiscation des dépôts bancaires ou "bail-in"

Bien avant janvier 2016 et l’application effective d’une directive européenne permettant de renflouer les banques avec l’argent des déposants, nous avons dénoncé dès 2013 cette logique confiscatoire et destructrice.

Le Tsunami financier qui vient

C’est vrai que beaucoup d’économistes en parlent, en tout cas bien plus qu’avant la crise de 2008 ! Et pourtant aucun ne défend la politique de crédit public démocratique qui nous permettrait d’éviter un choc économique sans précédent.

et la vraie Europe

La vraie question est la nécessité de mettre en place un nouvel ordre économique international fondé sur le développement mutuel, en partenariat avec la conception de la Nouvelle route de la soie que portent les BRICS.

L’Union européenne (UE) est devenue le cheval de Troie de la mondialisation financière, de la City et de Wall Street. L’euro en est le vice financier et l’OTAN le bras armé. C’est pourquoi il faut en sortir, mais pas pour faire un saut dans le vide.

Il faut refonder la vraie Europe, l’Europe des peuples, des patries et des
projets, la version du plan Fouchet de 1962 pour le XXIè siècle. Il ne s’agit pas de revenir en arrière mais de repartir de l’avant, avec une monnaie commune de référence porteuse de grands projets : ni monnaie unique servant l’oligarchie financière, ni deux monnaies qui ne seraient pas gérables.

Une vraie Europe ne peut se construire sans réelle participation citoyenne. Construisons une France et une Europe que serve réellement le progrès économique et social, contre tout dévoiement financier et géopolitique.

pour une écologie humaine

S&P promeut une écologie responsable et humaine, s’inspirant notamment des travaux de Vernadski sur la Biosphère et la Noosphère.

Nous condamnons les mouvements obscurantistes qui prônent un écologisme "Malthusien" (l’idéologie de Thomas Malthus) qui considèrent que les ressources de la planète sont limitées. Ces mouvements aboutissent fatalement à la conclusion inadmissible qu’il faut imposer une politique de dépopulation.

Ainsi, la première des ressources est pour nous la créativité humaine, la faculté qu’a l’Homme de comprendre et de transformer le monde qui l’entoure.

L’être humain a une responsabilité, et c’est pour cela qu’il faut sortir de la mondialisation prédatrice.

et l’énergie

Il est fou de vouloir sortir du nucléaire, qui est l’expression d’une découverte humaine. Cependant, il doit être réinventé pour en faire un nucléaire citoyen du XXIe siècle, qui nous donnera les moyens d’accueillir les générations futures.
Nous sommes pour la conception de réacteurs de IVe génération et la mise en place d’un programme de recherche accéléré vers la fusion thermonucléaire contrôlée.

Le nucléaire du futur n’est pas un mal nécessaire. Il doit impliquer une société plus juste, plus inclusive et plus responsable, sans quoi - comme toute autre découverte - il serait réduit à un instrument de domination.
Le nucléaire est, enfin, la "clé" de l’énergie nécessaire à la propulsion des voyages spatiaux, qui définissent l’étape prochaine de notre Histoire.

Défendre le travail humain, c’est rejeter totalement les logiques actuelles de rentabilité à court terme. Se battre pour le nucléaire, c’est se battre pour le fondement d’un monde élargi et plus juste.

est fier de déranger

Vous trouverez sur internet un lot défraîchi d’étiquettages en tous genres : S&P est qualifié de d’extrême-gauche, d’extrême-droite, financé par le KGB ou par un milliardaire américain (mais volant des vieilles dames), aux idées tour-à-tour farfelues et dangereuses, et bien évidemment adeptes de la théorie du complot !
Le tout visant à dissuader les citoyens de découvrir nos idées et notre engagement.

Mais derrière ces accusations vous avez d’incessantes manoeuvres politiques : rejet du compte de campagne de Jacques Cheminade en 1995, saisie de 170 000€ sur le remboursement de la campagne de 2012, et bien entendu une exposition médiatique réduite au minimum, ou la plus défavorable possible pendant les présidentielles !

Pour nos ennemis ou adversaires, il s’agit d’empêcher que soit comprise par le peuple une politique de crédit public démocratique, la seule arme qui nous permettrait de diriger la finance plutôt que d’être dirigée par elle.

Si S&P dérange, c’est parce que nos idées frappent l’oligarchie financière en plein coeur. Ce combat émancipateur est l’enjeu culturel de notre temps.

Participez à l'effort politique !

Adhérez à S&P, devenez éducateur et créateur de la Nation

Au cours de cette élection présidentielle nous avons entrouvert une porte, car nous avons été les seuls à poser les défis qui sont devant nous.

Nous rentrons dans un monde tout-à-fait instable, dangereux, et sans majorité politique.
Un monde qui peut rentrer en crise à tout moment, y compris avec un risque de guerre.

En adhérant à Solidarité & progrès, en apportant vos moyens financiers et humains, nous pourrons ensemble franchir le seuil de la porte et faire ce qui est nécessaire.
Aller vers un futur qui soit vivable, meilleur, plus juste.

Jacques Cheminade
Faire un don et adhérer plus tard