Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité
Brèves

Les manœuvres militaires russes et iraniennes rappellent que le monde est au bord de la guerre

La rédaction

23 décembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Ce Noël 2011 ressemble un peu à la drôle de guerre de 1939-1940 où l’on fait la fête en attendant l’inéluctable guerre.

  • Les sources de l’agence Interfax au sein de l’état-major de la marine russe ont rapporté hier que le groupe aéronaval emmené par le porte-avion Amiral Kuznetsov, actuellement en route vers la base russe de Tartous en Syrie, ne prendra pas part aux exercices militaires prévus de longue date en Méditerranée. Partis début décembre de Severomorsk et taquinés par la marine royale le long des côtes britanniques, les navires de la Flotte du Nord approchent désormais du Golfe de Gascogne pour contourner la péninsule ibérique et entrer dans les prochains jours dans l’espace méditerranéen. L’objectif est donc bel et bien d’aller mouiller dans les eaux syriennes afin de dissuader l’OTAN de renouveler là-bas le scénario libyen.
  • Hier soir, l’AFP a annoncé que la marine iranienne allait mener dix jours de manœuvres navales à grande échelle entre le détroit d’Ormuz et le Golfe d’Aden, rapportant les déclarations de l’amiral Habibollah Sayyari à l’agence Fars. Ces exercices, qui doivent permettre de tester de nouvelles torpilles et d’entraîner la coordination entre navires de surface et sous-marins, n’entraîneront pas la fermeture du détroit d’Ormuz par où transite 40% du trafic maritime pétrolier mondial. Cette annonce intervient deux jours après que le secrétaire à la Défense américain ait fait part, contre l’avis des militaires, de l’abaissement du seuil d’engagement pour des frappes contre l’Iran.

Néanmoins, à la différence de 1939, cette escalade vers la guerre peut être stoppée instantanément en évinçant l’actuel Président américain, principal agent de l’impérialisme va-t-en-guerre britannique.

>>> Noël : notre mobilisation internationale contre la guerre qui rôde

Voir les 12 commentaires

  • robin des bois • 08/02/2012 - 08:06

    ras le bol des anglos saxons,et leur politique guerrière,la ruine de l’économie font d’eux des vas en guerre,triste époque

    Répondre à ce message

  • Cluzel • 04/01/2012 - 22:47

    Les Américains confondent le canal de Panama et le Golfe Persique. Qui a une civilisation plus ancienne et de quoi donner des leçons aux Chicanos.
    L’Iran allié à la Russie, puissamment armée pour se défendre contre tout envahisseur ; et puis avec la fuite du Chah de l’Iran, la présence légendaire américaine devient caduque.
    Manuel Antonio Noriega Moreno, qui était ami avec les Américains, tant qu’il dirigeait Panama ; par la suite il subira les affres de ses ex-amis Yankees qui le mettent en prison pour trafic de drogues (CIA).
    "Le général Omar Torrijos renégocia en 1978 l’accord sur la zone du canal (Traités de Torrijos-Carter). À sa mort en 1981, le général Manuel Noriega, commandant la garde nationale (qui fut à une période rémunéré par la CIA[réf. nécessaire]), s’est mis, dans les faits, à contrôler le pouvoir en accentuant le caractère populiste, nationaliste et très anti-américain de sa politique. En juillet 1987, les États-Unis ont tenté d’obtenir l’extradition de Noriega, pour trafic de drogue, puis ont soumis le pays à des sanctions économiques. Noriega, en dépit d’une opposition civile vigoureuse, s’est maintenu au pouvoir avec l’aide du Japon intéressé par la construction d’un nouveau canal, jusqu’à l’opération Just Cause lancée en décembre 1989 par l’armée américaine pour le capturer. Il est ensuite remplacé par Guillermo Endara, son concurrent à l’élection présidentielle de 1989, que Noriega avait annulée."
    "Le canal de Panama fut rendu au Panama le 31 décembre 1999, suite aux Traités de Torrijos-Carter. Depuis le 22 octobre 2006, les Panaméens ont décidé d’agrandir le canal, pour faire face à la hausse du trafic et rester compétitifs sur le transbordement."
    Manuel Antonio Noriega Moreno, purge toujours sa peine de prison en Amériques ; pour avoir réclamé aux gringos de libérer le canal de Panama !??
    Juste derrière la Russie la Chine s’oppose à tout envahisseur contre l’Iran, les prétendus droits américains sont aujourd’hui inapplicables, le Golfe Persique ne porte pas le nom de Panama ?

    Répondre à ce message

  • Cluzel • 30/12/2011 - 16:56

    Il s’agit donc de précipiter les dirigeants occidentaux dans un conflit mondial en leur faisant miroiter, comme en Irak et en Afghanistan, une opération facile pour aller tuer un méchant, à la veilles d’élections où tant Obama que Sarkozy sont en manque de popularité. Et le grand problème, c’est que l’alliance anglo-américaine est déjà à pied d’œuvre en Turquie pour déclencher ce scénario. Mais comme ce fut le cas en Libye, une intervention en Syrie (et aussi en Iran) serait impossible sans les forces américaines, le plus court chemin pour enrayer cette escalade vers un conflit mondial est d’évincer le président narcissique fou qu’est Obama.
    L’analyse n’est pas de moi, elle est de spécialistes américains qui perçoivent la menace pour leurs troupes dans le Golfe Persique et pour leur pays.
    Les sous-marins russes armés de missiles nucléaires sont en patrouille permanente dans les eaux internationales face à l’Amérique.
    "Deux sous-marins nucléaires russes effectuent depuis quelques jours des patrouilles au large de la côte est américaine, pour la première fois en plusieurs années, suscitant l’inquiétude des responsables américains, a rapporté mardi 4 août 2011 le New York Times. Les deux submersibles appartiennent à la classe Akula, selon cette même source. "Nous savons où ils se trouvent et nous ne sommes pas inquiets quant à notre capacité à suivre leurs mouvements. Le quotidien affirme que l’un des sous-marins croise dans les eaux internationales, à environ 200 milles (320 kilomètres) de la côte, tandis que la localisation précise du second reste incertaine."
    Les mouvements des sous-marins russes (...) hors de leurs propres eaux territoriales sont courants et ne violent en rien le droit maritime international",
    Je te tiens, tu me tiens par la barbichette, (chanson enfantine), mais certainement d’actualités ?
    Exactement les Américains opèrent pour provoquer les iraniens et les russes avec la Ve flotte dans le Golfe Persique ?
    Les lois de navigations présentes sont pondues par les Américains, elles sont à sens unique et date de 1982. Ces lois sont bricolées pour s’incruster dans une région qui n’appartient pas aux armées étrangères. Imposée par des armées étrangères à une région d’un pays donné, de facto, une guerre rend caduques ses lois possessives.

    Répondre à ce message

  • pat • 23/12/2011 - 14:35

    Le régime de putin se montre tel qu’il est, faisant bonne figure au sein de l ONU ET l OTAN, pendant des années, il montre maintenant, depuis son alliance avec les régimes autoritaires, la chine, la Syrie pays d’assassins tuant ses civil avec un gouvernement loufoque, et fasciste, et d’autres pays qui ne valent pas mieux, que la Russie devrait sortir du cadre de l OTAN ET DE L ONU la Russie n’ a plus rien a faire au sein de ces organisations démocratiques.

    putin ne prend aucun compte du peuple Russe, se moquant des manifestants au lieux de leurs porter ne serait-ce qu’une petite attention.

    les deux pantins de services putin et medvedev sont des pion rouillés au sein du pouvoir Russe

    En réalité ce mec putin, n est bon qu’a se dorer son blason, et ils se fou pas mal des autres
    Des innocents femmes enfants qui meurent en Syrie,
    des gens que l ont pends au bout d’une grue en IRAN.

    Menaçant continuellement l’occident, PAYS DÉMOCRATIQUES

    Cet homme est un malade on le vois a ces yeux, un démon

    On en a un exemple lors de l ASSEAU QUI TUA DES ENFANTS INNOCENT. Tout cela parce qu’il voulait la mort des preneurs d’otages sans tenir compte des innocents.

    C mec là est un monstre et il doit payer pour ces crimes et son soutient au meurtriers gouvernementaux.

    • georges • 23/12/2011 - 23:37

      qui sont vraiment les monstre putin et medvedev ou les gouvernants des usa et de l’union machin chose qui n’hesite pas à faire 60000 MORTS pour virer kadhafi meme si on détèstaient kadhafi est ce que la libye etaient prete à payer ce prix.parlons de l’irak combien de morts civiles inutiles combien d’enfants touché par la radio activité et on nous refais la meme en syrie.sois vous etes aveugles et sourd avec en prime une maladie mentale sois vous etes un propagandiste avec un parti pris evident.par respect pour les victimes de tous bord taisez vous.

    • bar • 28/12/2011 - 01:28

      Ce Pat n’a rien compris et il avale tout ce que dit la télé propagandiste qui nous parle de DSK pendant 9 mois pour éviter que l’on voit la catastrophe économique dans laquelle on sombre sans doute un peu grâce à ses bons services. Et comme par hasard on parlait de DSK quand BHL est allé voir notre Président avec son copain Jibril pour envahir la libye qui ne lui avait rien fait du tout mais dont Kadhafi apparemment défendait les Palestiniens plutôt que les Israéliens. Pat je te suggère de t’informer avant de poster. Surtout sur Poutine et la Sirye, photos truquées montrées à la télé, ils se cassent pas d’ailleurs comme pour la Libye ils nous montre les mêmes. Je sais c’est pas facile d’admettre qu’on nous enfume sur la 1/2/ ou 3. Pour cela il faut trouver sur internet des médias indépendants.

    Répondre à ce message

  • tiso • 24/12/2011 - 09:28

    Je pense malheureusement qu’Obama ne pourra pas être évincé avant 2015.

    Répondre à ce message

  • matière invisible • 23/12/2011 - 19:43

    Ceux qui veulent dominer le monde sont nus et sans pouvoir quand leurs ordres ne sont pas suivis d’effet. :-))

    Répondre à ce message

  • Bertrand Buisson • 23/12/2011 - 18:27

    Est-ce que ceux qui disent qu’« on peut rien faire » peuvent s’abstenir de commenter, où même de faire l’apologie de la force du système et ce genre de c*******. :-(( Merci !

    Répondre à ce message

  • ID naze • 23/12/2011 - 18:17

    Je me demande pourquoi, ces gens des guerres, tèrgivèrsent autant alors que tout semble deja scelé depuis longtemps ?
    Peut etre prènent ’ils leur temps avant "le lever de rideau " pour tout mettre en place conformement a leurs plans ?
    Au minimum, ça peut peut etre promètre une hausse des carburants petroliers ,comme nous n’en avons encore pas connu ?
    Le regard du monsieur est en effet reveleteur d’une nature a peine cachée .Qui s’etonera des capacités hors du commun de ces gens d’en haut ?
    Que cela ne vous empèche pas de profiter pleinement de ces fêtes de fin d’année .
    Bye.

    Répondre à ce message

  • soubise • 23/12/2011 - 14:03

    Oui ,mais c’est un peu l’Arlésienne, on entend ça depuis plus de un an, et rien ne se fait, parce que nous n’avons pas les moyens de la politique à mettre en oeuvre.
    D’accord avec vous pour virer ce type, qui comme notre nain national est à genoux devant les désirs du NOM, mais apparemment ces gens sont beaucoup trop fort pour la poignée d’indignés que nous sommes.
    Les peuples sont sous hypnose, ils voient arriver le train de la cata, mais restent sur les rails, comme les lapins éblouis par les phares.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 23/12/2011 - 15:02

    Ce Noël 2011 ressemble un peu à la drôle de guerre de 1939-1940 où l’on fait la fête en attendant l’inéluctable guerre.

    ... les rues commerçantes de mon quartier ne sont pas noires de monde !!!
    Ce ne sera pas la fête comme l’an dernier !!!
    Les magasins sont presque vides et les passants alpagués par des promotions par les vendeurs sur le seuil de leurs boutiques ...

    Crise ? Quelle crise ?
    Quel pouvoir d’achat ?
    Quelle inquiétude d’un bruit de bottes ou de missile ?
    Le gouvernement est à la manoeuvre nous dit-on ...
    Not’ ministre des affaires étrangères demande de la retenue à la Turquie !!!
    Il est étonné de la réaction de ce pays après le vote de la loi qui dit l’histoire ...

    En tant que petite souris je suis étonnée qu’il soit étonné. Normal que la Turquie rappelle son ambassadeur... la France en aurait fait autant si les rôles étaient inversés.

    Eh oui ! Zélites de tous poils, l’autre existe, l’autre n’est pas un imbécile, l’autre n’est pas sous votre loi !!!

    J’oserai donc citer Florent Pagny : "vous n’aurez pas ma liberté de penser"
    http://fr.lyrics-copy.com/florent-p...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Cet article vous parle ? Rejoignez-nous !

Don rapide

Pour quoi se bat  ?

« Élever à la dignité d’homme tous les individus de l’espèce humaine » Lazare Carnot

Solidarité et progrès est le parti du travail humain. Nous voulons :
- que les capacités créatrices de chaque être humain soient libérées pour le bien commun ;
- que personne ne puisse être exploité ou abusé ;
- que les féodalités financières soient mises hors d’état de nuire.

Notre but est donc de vaincre la City, Wall Street et leurs complices européens. En menant :
Une politique internationale de détente, d’entente et de coopération entre peuples et nations, dont les Nouvelles Routes de la soie sont l’amorce. Comme on ne peut les bâtir sur le sable mouvant du système dollar actuel, construisons-les avec le ciment d’un nouveau système monétaire international, ce Nouveau Bretton Woods pour lequel nous nous battons avec nos alliés dans le monde.
Une politique de crédit public national finançant en priorité l’école, la production, l’hôpital et le laboratoire. Le nécessaire préalable pour libérer ce crédit est une moralisation de la vie bancaire (un Glass-Steagall contre les spéculateurs). Mettons-le en place, comme à la Libération !
La sortie de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN, instruments de l’oligarchie financière. Associons-nous avec les autres pays d’Europe et du monde en vue de grands projets de développement mutuel : espace, essor de l’Afrique libérée du franc CFA, économie bleue, énergie de fusion, numérique, création d’emplois qualifiés.

La France doit donner l’exemple. Battons-nous donc ensemble, avec l’arme d’une culture de la découverte et du rire contre le respect qui n’est pas dû.

La politique de en vidéo

Animations réalisées lors de la campagne présidentielle Cheminade 2017.

» Voir le projet complet

en chiffres

La part des dons de personnes physiques dans les ressources financières de S&P.

Le nombre de candidats présentés par S&P lors de 116 campagnes électorales locales et nationales.

Fondation de Solidarité & progrès suite à la dénonciation du "cancer financier" par Jacques Cheminade.

La part allouée à S&P sur les 70 millions d’aide de l’Etat aux partis politiques.

Actions politiques et citoyennes entreprises (au minimum !) par S&P sur une année.

a vu juste sur...

La crise financière de 2008

Lors de sa campagne présidentielle de 1995, où Jacques Cheminade met en garde contre la spéculation insensée sur l’immobilier et les produits dérivés. Il publie ensuite son alternative au monétarisme dans l’ouvrage « Un plan de relance par le crédit productif public. »

La dérive néo-conservatrice de l’administration Obama

Ainsi que nos amis américains, nous avons dénoncé l’emprise du parti de la guerre sur l’administration Obama bien avant le scandale des écoutes illégales ou celui des assassinats "extra-judiciaires", y compris de citoyens américains.

La nature de la guerre en Syrie et le terrorisme

S&P a démasqué dès 2012 (vérifie) l’instrumentalisation des mouvances terroristes pour renverser certains régimes, dont la Syrie.

L’extrême-droite et néo-nazis en Ukraine

Dès le rejet du traité de libre association par le gouvernement ukrainien fin 2013, nous dénoncions le soutien insensé des occidentaux à des mouvances néo-nazies dans le but d’élargir l’OTAN aux frontières de la Russie.

La confiscation des dépôts bancaires ou "bail-in"

Bien avant janvier 2016 et l’application effective d’une directive européenne permettant de renflouer les banques avec l’argent des déposants, nous avons dénoncé dès 2013 cette logique confiscatoire et destructrice.

Le Tsunami financier qui vient

C’est vrai que beaucoup d’économistes en parlent, en tout cas bien plus qu’avant la crise de 2008 ! Et pourtant aucun ne défend la politique de crédit public démocratique qui nous permettrait d’éviter un choc économique sans précédent.

et la vraie Europe

La vraie question est la nécessité de mettre en place un nouvel ordre économique international fondé sur le développement mutuel, en partenariat avec la conception de la Nouvelle route de la soie que portent les BRICS.

L’Union européenne (UE) est devenue le cheval de Troie de la mondialisation financière, de la City et de Wall Street. L’euro en est le vice financier et l’OTAN le bras armé. C’est pourquoi il faut en sortir, mais pas pour faire un saut dans le vide.

Il faut refonder la vraie Europe, l’Europe des peuples, des patries et des
projets, la version du plan Fouchet de 1962 pour le XXIè siècle. Il ne s’agit pas de revenir en arrière mais de repartir de l’avant, avec une monnaie commune de référence porteuse de grands projets : ni monnaie unique servant l’oligarchie financière, ni deux monnaies qui ne seraient pas gérables.

Une vraie Europe ne peut se construire sans réelle participation citoyenne. Construisons une France et une Europe que serve réellement le progrès économique et social, contre tout dévoiement financier et géopolitique.

pour une écologie humaine

S&P promeut une écologie responsable et humaine, s’inspirant notamment des travaux de Vernadski sur la Biosphère et la Noosphère.

Nous condamnons les mouvements obscurantistes qui prônent un écologisme "Malthusien" (l’idéologie de Thomas Malthus) qui considèrent que les ressources de la planète sont limitées. Ces mouvements aboutissent fatalement à la conclusion inadmissible qu’il faut imposer une politique de dépopulation.

Ainsi, la première des ressources est pour nous la créativité humaine, la faculté qu’a l’Homme de comprendre et de transformer le monde qui l’entoure.

L’être humain a une responsabilité, et c’est pour cela qu’il faut sortir de la mondialisation prédatrice.

et l’énergie

Il est fou de vouloir sortir du nucléaire, qui est l’expression d’une découverte humaine. Cependant, il doit être réinventé pour en faire un nucléaire citoyen du XXIe siècle, qui nous donnera les moyens d’accueillir les générations futures.
Nous sommes pour la conception de réacteurs de IVe génération et la mise en place d’un programme de recherche accéléré vers la fusion thermonucléaire contrôlée.

Le nucléaire du futur n’est pas un mal nécessaire. Il doit impliquer une société plus juste, plus inclusive et plus responsable, sans quoi - comme toute autre découverte - il serait réduit à un instrument de domination.
Le nucléaire est, enfin, la "clé" de l’énergie nécessaire à la propulsion des voyages spatiaux, qui définissent l’étape prochaine de notre Histoire.

Défendre le travail humain, c’est rejeter totalement les logiques actuelles de rentabilité à court terme. Se battre pour le nucléaire, c’est se battre pour le fondement d’un monde élargi et plus juste.

est fier de déranger

Vous trouverez sur internet un lot défraîchi d’étiquettages en tous genres : S&P est qualifié de d’extrême-gauche, d’extrême-droite, financé par le KGB ou par un milliardaire américain (mais volant des vieilles dames), aux idées tour-à-tour farfelues et dangereuses, et bien évidemment adeptes de la théorie du complot !
Le tout visant à dissuader les citoyens de découvrir nos idées et notre engagement.

Mais derrière ces accusations vous avez d’incessantes manoeuvres politiques : rejet du compte de campagne de Jacques Cheminade en 1995, saisie de 170 000€ sur le remboursement de la campagne de 2012, et bien entendu une exposition médiatique réduite au minimum, ou la plus défavorable possible pendant les présidentielles !

Pour nos ennemis ou adversaires, il s’agit d’empêcher que soit comprise par le peuple une politique de crédit public démocratique, la seule arme qui nous permettrait de diriger la finance plutôt que d’être dirigée par elle.

Si S&P dérange, c’est parce que nos idées frappent l’oligarchie financière en plein coeur. Ce combat émancipateur est l’enjeu culturel de notre temps.

Participez à l'effort politique !

Adhérez à S&P, devenez éducateur et créateur de la Nation

Au cours de cette élection présidentielle nous avons entrouvert une porte, car nous avons été les seuls à poser les défis qui sont devant nous.

Nous rentrons dans un monde tout-à-fait instable, dangereux, et sans majorité politique.
Un monde qui peut rentrer en crise à tout moment, y compris avec un risque de guerre.

En adhérant à Solidarité & progrès, en apportant vos moyens financiers et humains, nous pourrons ensemble franchir le seuil de la porte et faire ce qui est nécessaire.
Aller vers un futur qui soit vivable, meilleur, plus juste.

Jacques Cheminade
Faire un don et adhérer plus tard