Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

17 janvier - 6 février, Clichy - Banque nationale, crédit public. Rendons la planche à billets au peuple ! Lire 17 janvier - L’Empire défait : retrait des troupes américaines de Syrie Lire 17 janvier - Le crédit public pour le peuple Lire
AccueilActualité
HEBDO MILITANT

Mobilisation : rétro-perspectives 2018

La rédaction
JPEG - 84 ko
Parce que demain définit notre regard sur le passé, regardons les activités militantes de 2018, avec en tête la responsabilité plus grande que Solidarité & Progrès va prendre en 2019.


RÉTROSPECTIVE DE NOTRE ACTION DURANT L’ANNÉE ÉCOULÉE

JPEG - 40.1 ko
Nos calicots de janvier 2018.

Janvier 2018 : Wall Street ou développement mutuel : il faudra bien choisir. C’est le sens du message des vœux du président de S&P, Jacques Cheminade, du journal militant Nouvelle Solidarité et des discussions aux tables militantes en ce début d’année. Avec le souci constant de poser une alternative face à la trahison de l’élite.

Février 2018 : Le FMI et l’UE pris la main dans le sac. L’article du site S&P dénonçant la politique du FMI contre Haïti est reprise aux quatre coins du monde, et particulièrement dans les Caraïbes. Pointant l’obstruction du FMI et de l’UE par rapport à un plan viable de reconstruction proposé par la Chine à l’île, avec encore des séquelles de l’ouragan de 2010, il a été lu par plus de 168 000 personnes sur Facebook et contribué à montrer que le sous-développement est aujourd’hui un choix politique de certaines institutions. Cet impérialisme est de plus en plus dénoncé, au fur et à mesure où les BRICS et les Nouvelles Routes de la soie se renforcent.

Mars 2018 : Ecole des cadres de Solidarité et Progrès dans la Sarthe (72).

JPEG - 693.1 ko

Participants à l’Ecole des cadres de Solidarité et Progrès afin de former les responsables locaux à transmettre les idées et le programme de S&P.

JPEG - 572 ko

Avril : Pédagogie et polémique. Voilà une des recettes des militants de S&P pour briser avec un environnement médiatique et politique ras-les-pâquerettes. Ici des militants dans les Hauts-de-Seine (92), début avril, avec le panneau Irak / Syrie, les mêmes mensonges, alors que les médias parlent d’attaque chimique lancée par Bachar Al-Assad contre sa population. Sur la table, le journal Nouvelle Solidarité avec un article de fond sur qui sont les va-t-en-guerre et autres propagandistes néo-conservateurs.

Mai 2018 : De toutes les mobilisations sociales... Points culminants des manifestations sociales du printemps, la Fête à Macron et la Marée Populaire (initiées par le député François Ruffin) ont vu dans les cortèges se balader une banque de (la) France miniature avec un slogan : « Faire de l’argent un service public ! » C’est le théâtre de rue festif initié par S&P qui a eu son effet à en juger par les quelque 500 photos prises par les manifestants en quelques heures.

JPEG - 71 ko

Que ce soit à la manifestation des personnels des EHPAD en février, des cheminots de mars à juin, des agriculteurs au Salon de l’agriculture de Paris, des infirmières en novembre... les militants se mobilisent au quotidien pour soutenir le travail humain, avec nos propositions pour le libérer de l’occupation financière.

Juin : 2012-2018, douce revanche. Le 17 juin 2018, Sébastien Drochon, militant S&P en charge de l’exploration spatiale, du numérique et des nouvelles technologies, a réalisé une conférence sur le thème L’espace, c’est politique.

JPEG - 152.9 ko

C’est lui également qui a co-organisé la venue de Michel Tognini, astronaute français de l’ESA, au lycée Fénélon de Paris en novembre dernier. C’est toujours lui qui a rencontré récemment des étudiants d’une grande école parisienne en vue de préparer la participation de Jacques Cheminade à un cycle de conférence en février 2019 sur le thème Pourquoi l’espace ?
Hier moqué pour notre ambition dans l’aventure spatiale ou dans les transports modernes comme l’aérotrain et les voitures à hydrogène, aujourd’hui elle est saluée et respectée dans les débats enfin ouverts sur ces questions.

Juillet 2018 : Sur le Pont d’Avignon, on y danse, on y danse... Pendant une semaine, une dizaine de militants de S&P ont participé au Festival mondial du théâtre à Avignon. Chaque jour, pendant des journées de souvent 10 heures de militantisme, une ou deux tables militantes ont fait sensation avec des slogans comme « Le théâtre peut-il mettre fin à l’oligarchie ? », « Sortons le pays du cirque romain » (avec un combat de deux gladiateurs dont les têtes sont celles de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron), « Comparaison entre la charge de la dette dans le budget 2018 (41,3 milliards) et le budget de la culture (3,6 milliards) »...

JPEG - 623 ko

Des centaines et des centaines de discussions avec des comédiens, des metteurs en scène, des chefs d’orchestre, des musiciens, des poètes et des écrivains, 80 dossiers Le théâtre comme institution morale vendus avec notre programme sur la culture à l’intérieur, un stand-up en pleine rue avec Jacques Cheminade et une centaine de festivaliers, quelques interviews avec des médias locaux... S&P a marqué le monde de la culture qui s’était donné rendez-vous à la Cité des Papes.

JPEG - 244.3 ko

Août 2018 : 220 élus de la Nation défiés. Grâce à une mobilisation des militants aux quatre coins de la France, soutenue par une pétition en ligne appelant à séparer le virtuel (spéculation) du réel (épargne, investissements) dans les banques par une séparation stricte des établissements, 220 élus nationaux (majoritairement des députés) ont été démarchés. Chaque mois, l’initiative était soutenue par un week-end de mobilisation, où plus de 20 000 tracts de la pétition ont été distribués. Une leçon : la majorité des élus sont ignorants et ouverts sur la question financière. Une certitude : le système est condamné et se terminera par un krach financier doublé d’un chaos économique et social. Les graines d’un sursaut sont en train de pousser. Arrosons ces jeunes pousses.

JPEG - 577.7 ko

Septembre 2018 : Ici, on embauche ! Créons 5 millions d’emplois grâce au crédit public. Plus de 130 personnes ont participé aux Journées de formation et mobilisation de S&P à Saint-Ouen (93) les 28, 29 et 30 septembre. En plus des choix internes pris par les adhérents lors de l’assemblée générale (comme la création de sociétés d’Amis de S&P pour implanter l’action locale), la rencontre a été l’occasion de lancer notre mobilisation autour du plein emploi grâce au levier du crédit public. L’ensemble des vidéos des conférences du week-end est disponible ici : https://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/septembre-2018-toutes-les-videos.html

L’international n’a pas été omis avec la venue de Tom Gillesberg, président de l’Institut Schiller sur leur engagement au Danemark, ainsi qu’une soirée consacrée à un dialogue des cultures entre la Chine et la France, via une discussion avec le réalisateur du film Les Travailleurs chinois en France pendant la Grande Guerre et le vice-président de l’Association des Chinois résidents en France.

Lancement de la nouvelle série vidéo youtubeur "Faut vraiment que vous compreniez". La première série de ces vidéos pédagogiques humoristiques se concentre sur l’économie. Très bon début avec un total de bientôt 65 000 vues.

Octobre 2018 : Tour de France, étape. Jacques Cheminade n’a jamais cessé de parcourir les routes de France pour faire ce que tout Homme d’Etat devrait faire : confronter ses idées avec la réalité (du terrain). En 2018, le rythme des voyages et des rencontres s’est accéléré. Quelques exemples : le 9 mars à Clermont-Ferrand (63), le 14 mars à Nice (06), le 15 mars à Saint-Raphaël (83), le 17 avril à Bordeaux (33), le 18 avril à Lyon (69), le 21 avril à Saint-Etienne (42), le 20 juin dans le sud de Paris (91), le 1er juillet en Allemagne, le 15 juillet à Avignon (84), le 2 octobre à Lille (59), le 12 octobre à Aix-en-Provence (13), le 17 novembre à Veneux-les-Sablons (77), le 4 décembre à Marseille (13)...

JPEG - 51 ko


En octobre, trois écoles ou universités de Lille ont, chacune à leur tour, convié l’ancien candidat aux Présidentielles devant près de 700 étudiants au total. Ils souhaitaient voir ce qu’avait dans le ventre et comprendre qui est celui qu’ils qualifient « d’outsider ». Étonnement, pas de couverture médiatique lors de ses venues dans ce bastion socialiste qu’est la ville de Lille. Ce qui fait contraste avec les autres déplacements où un interview a été réalisé par les radios et journaux régionaux et locaux.

A l’international, Christine Bierre, rédactrice en chef de notre journal Nouvelle Solidarité, est invitée en Chine avec une délégation française de différents journalistes, chefs d’entreprises et analystes, pour la deuxième mission d’études sur les Nouvelles Routes de la soie, un voyage officiel organisé par le gouvernement chinois. Un moyen de démystifier les a priori occidentaux tout en enrichissant le dialogue et les apports économiques mutuels.

JPEG - 117.4 ko

Novembre 2018 : Fil jaune. Depuis le 1er week-end de mobilisation, le 17 novembre, jusqu’à ce dimanche 30 décembre, les militants de S&P se sont sentis très proches du mouvement des Gilets Jaunes. Gilets Jaunes eux-mêmes, ils se sont et se mobilisent en manifestant, en aidant sur les ronds-points ou péages, en offrant un café et de la nourriture... A ce jour 22 000 tracts estampillés Gilets Jaunes S&P ont été distribués. Pour plus de détails, lisez ou relisez les Hebdos militants des semaines précédentes.

Décembre 2018 : Malthus dans les cordes ! Hans Joachim Schellnhuber, disciple moderne de Malthus, conseiller de Merkel et du Vatican, le dit sans ambage : « La Terre ne peut accueillir qu’un milliard d’êtres humains. » A ce conférencier des COP, on est en droit de se demander ce que l’on fait des autres. Faire du CO2 l’ennemi public n°1, c’est rien de moins que viser cet objectif malthusien. Car pointer le CO2, c’est désigner comme coupables la production d’énergie (premier contributeur), le transport (deuxième contributeur), l’agriculture et l’industrie (troisième), soit la substance de l’économie, le quotidien de chacun.
Heureusement, S&P est là pour démasquer les faux prophètes. La conférence S&P du 13 décembre dernier avec François Gervais sur L’urgence climatique est un leurre est un véritable coup de poing aux malthusiens : le succès est au rendez-vous.

JPEG - 695.7 ko


En 17 jours, la vidéo a été vue 250 000 fois. Elle a généré plus de 2800 « J’aime » et plus de 2150 commentaires.

Estimation (basse) du nombre de tracts distribués sur l’année : 150 000 tracts.

Coopération avec l’Institut Schiller : Créé en 1984, l’association se bat pour la paix par le développement mutuel, le dialogue des cultures et la dénonciation des politiques anti-humaines. Présente dans une quinzaine de pays dans le monde, l’institut partage un certain nombre de points de vue avec nous sur les questions internationales, dont la coopération entre Etats-nations souverains contre la dictature des marchés financiers. A ce titre, S&P participe à des conférences organisées par l’Institut Schiller et fait connaître le travail de l’institut à ses sympathisants.

Cette année l’Institut Schiller a remporté une grande victoire en Afrique. Invité en février à la conférence d’Abuja au Nigeria sur l’avenir du lac Tchad, l’institut a envoyé l’un de ses représentants français, Sébastien Périmony. Après 30 ans de combat aux côtés de la société d’ingénieurs italiens Bonifica pour le projet Transaqua de revitalisation du lac Tchad, l’Institut Schiller a vu son projet avalisé et officialisé par les cinq chefs d’Etat concernés !

En septembre, l’Institut Schiller a par ailleurs été invité à visiter la Syrie par le ministère syrien du Tourisme, à l’occasion de la 60e Foire internationale de Damas. C’est Odile Mojon qui a représenté la France et a pu, avec son collaborateur suédois, présenter le projet "Phénix" de reconstruction de la Syrie conçu par l’Institut Schiller, lors d’interviews et d’entretiens auprès de divers institutionnels. .

Pionnier sur la question des Nouvelles Routes de la soie comme tremplin de détente, d’entente et de coopération au XXIe siècle (dès les années 90), l’Institut Schiller France a rendu public le 6 novembre dernier un dossier de près de 500 pages à l’intention des décideurs, des entrepreneurs ou des curieux : « Nouvelles Routes de la soie, Pont terrestre mondial. Pour en finir avec la géopolitique. » Malgré une hystérie anti-chinoise dans les médias grand public, une première centaine de dossiers a été vendue à ce jour, éclairant le nouveau rapport de force : le gagnant-gagnant contre la géopolitique de la City et Wall Street.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous souhaitez aider ? Adhérer, faire un virement mensuel, participer à un stand militant ? Prenez contact avec nous.

Mobilisation : le travail militant paye !

23 décembre 2018
HEBDO MILITANT
Mobilisation : le travail militant paye !

Mobilisation : la fraternité au goût du jour !

16 décembre 2018
HEBDO MILITANT
Mobilisation : la fraternité au goût du jour !

Don rapide

Pour quoi se bat  ?

« Élever à la dignité d’homme tous les individus de l’espèce humaine » Lazare Carnot

Solidarité et progrès est le parti du travail humain. Nous voulons :
- que les capacités créatrices de chaque être humain soient libérées pour le bien commun ;
- que personne ne puisse être exploité ou abusé ;
- que les féodalités financières soient mises hors d’état de nuire.

Notre but est donc de vaincre la City, Wall Street et leurs complices européens. En menant :
Une politique internationale de détente, d’entente et de coopération entre peuples et nations, dont les Nouvelles Routes de la soie sont l’amorce. Comme on ne peut les bâtir sur le sable mouvant du système dollar actuel, construisons-les avec le ciment d’un nouveau système monétaire international, ce Nouveau Bretton Woods pour lequel nous nous battons avec nos alliés dans le monde.
Une politique de crédit public national finançant en priorité l’école, la production, l’hôpital et le laboratoire. Le nécessaire préalable pour libérer ce crédit est une moralisation de la vie bancaire (un Glass-Steagall contre les spéculateurs). Mettons-le en place, comme à la Libération !
La sortie de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN, instruments de l’oligarchie financière. Associons-nous avec les autres pays d’Europe et du monde en vue de grands projets de développement mutuel : espace, essor de l’Afrique libérée du franc CFA, économie bleue, énergie de fusion, numérique, création d’emplois qualifiés.

La France doit donner l’exemple. Battons-nous donc ensemble, avec l’arme d’une culture de la découverte et du rire contre le respect qui n’est pas dû.

La politique de en vidéo

Animations réalisées lors de la campagne présidentielle Cheminade 2017.

» Voir le projet complet

en chiffres

La part des dons de personnes physiques dans les ressources financières de S&P.

Le nombre de candidats présentés par S&P lors de 116 campagnes électorales locales et nationales.

Fondation de Solidarité & progrès suite à la dénonciation du "cancer financier" par Jacques Cheminade.

La part allouée à S&P sur les 70 millions d’aide de l’Etat aux partis politiques.

Actions politiques et citoyennes entreprises (au minimum !) par S&P sur une année.

a vu juste sur...

La crise financière de 2008

Lors de sa campagne présidentielle de 1995, où Jacques Cheminade met en garde contre la spéculation insensée sur l’immobilier et les produits dérivés. Il publie ensuite son alternative au monétarisme dans l’ouvrage « Un plan de relance par le crédit productif public. »

La dérive néo-conservatrice de l’administration Obama

Ainsi que nos amis américains, nous avons dénoncé l’emprise du parti de la guerre sur l’administration Obama bien avant le scandale des écoutes illégales ou celui des assassinats "extra-judiciaires", y compris de citoyens américains.

La nature de la guerre en Syrie et le terrorisme

S&P a démasqué dès 2012 (vérifie) l’instrumentalisation des mouvances terroristes pour renverser certains régimes, dont la Syrie.

L’extrême-droite et néo-nazis en Ukraine

Dès le rejet du traité de libre association par le gouvernement ukrainien fin 2013, nous dénoncions le soutien insensé des occidentaux à des mouvances néo-nazies dans le but d’élargir l’OTAN aux frontières de la Russie.

La confiscation des dépôts bancaires ou "bail-in"

Bien avant janvier 2016 et l’application effective d’une directive européenne permettant de renflouer les banques avec l’argent des déposants, nous avons dénoncé dès 2013 cette logique confiscatoire et destructrice.

Le Tsunami financier qui vient

C’est vrai que beaucoup d’économistes en parlent, en tout cas bien plus qu’avant la crise de 2008 ! Et pourtant aucun ne défend la politique de crédit public démocratique qui nous permettrait d’éviter un choc économique sans précédent.

et la vraie Europe

La vraie question est la nécessité de mettre en place un nouvel ordre économique international fondé sur le développement mutuel, en partenariat avec la conception de la Nouvelle route de la soie que portent les BRICS.

L’Union européenne (UE) est devenue le cheval de Troie de la mondialisation financière, de la City et de Wall Street. L’euro en est le vice financier et l’OTAN le bras armé. C’est pourquoi il faut en sortir, mais pas pour faire un saut dans le vide.

Il faut refonder la vraie Europe, l’Europe des peuples, des patries et des
projets, la version du plan Fouchet de 1962 pour le XXIè siècle. Il ne s’agit pas de revenir en arrière mais de repartir de l’avant, avec une monnaie commune de référence porteuse de grands projets : ni monnaie unique servant l’oligarchie financière, ni deux monnaies qui ne seraient pas gérables.

Une vraie Europe ne peut se construire sans réelle participation citoyenne. Construisons une France et une Europe que serve réellement le progrès économique et social, contre tout dévoiement financier et géopolitique.

pour une écologie humaine

S&P promeut une écologie responsable et humaine, s’inspirant notamment des travaux de Vernadski sur la Biosphère et la Noosphère.

Nous condamnons les mouvements obscurantistes qui prônent un écologisme "Malthusien" (l’idéologie de Thomas Malthus) qui considèrent que les ressources de la planète sont limitées. Ces mouvements aboutissent fatalement à la conclusion inadmissible qu’il faut imposer une politique de dépopulation.

Ainsi, la première des ressources est pour nous la créativité humaine, la faculté qu’a l’Homme de comprendre et de transformer le monde qui l’entoure.

L’être humain a une responsabilité, et c’est pour cela qu’il faut sortir de la mondialisation prédatrice.

et l’énergie

Il est fou de vouloir sortir du nucléaire, qui est l’expression d’une découverte humaine. Cependant, il doit être réinventé pour en faire un nucléaire citoyen du XXIe siècle, qui nous donnera les moyens d’accueillir les générations futures.
Nous sommes pour la conception de réacteurs de IVe génération et la mise en place d’un programme de recherche accéléré vers la fusion thermonucléaire contrôlée.

Le nucléaire du futur n’est pas un mal nécessaire. Il doit impliquer une société plus juste, plus inclusive et plus responsable, sans quoi - comme toute autre découverte - il serait réduit à un instrument de domination.
Le nucléaire est, enfin, la "clé" de l’énergie nécessaire à la propulsion des voyages spatiaux, qui définissent l’étape prochaine de notre Histoire.

Défendre le travail humain, c’est rejeter totalement les logiques actuelles de rentabilité à court terme. Se battre pour le nucléaire, c’est se battre pour le fondement d’un monde élargi et plus juste.

est fier de déranger

Vous trouverez sur internet un lot défraîchi d’étiquettages en tous genres : S&P est qualifié de d’extrême-gauche, d’extrême-droite, financé par le KGB ou par un milliardaire américain (mais volant des vieilles dames), aux idées tour-à-tour farfelues et dangereuses, et bien évidemment adeptes de la théorie du complot !
Le tout visant à dissuader les citoyens de découvrir nos idées et notre engagement.

Mais derrière ces accusations vous avez d’incessantes manoeuvres politiques : rejet du compte de campagne de Jacques Cheminade en 1995, saisie de 170 000€ sur le remboursement de la campagne de 2012, et bien entendu une exposition médiatique réduite au minimum, ou la plus défavorable possible pendant les présidentielles !

Pour nos ennemis ou adversaires, il s’agit d’empêcher que soit comprise par le peuple une politique de crédit public démocratique, la seule arme qui nous permettrait de diriger la finance plutôt que d’être dirigée par elle.

Si S&P dérange, c’est parce que nos idées frappent l’oligarchie financière en plein coeur. Ce combat émancipateur est l’enjeu culturel de notre temps.

Participez à l'effort politique !

Adhérez à S&P, devenez éducateur et créateur de la Nation

Au cours de cette élection présidentielle nous avons entrouvert une porte, car nous avons été les seuls à poser les défis qui sont devant nous.

Nous rentrons dans un monde tout-à-fait instable, dangereux, et sans majorité politique.
Un monde qui peut rentrer en crise à tout moment, y compris avec un risque de guerre.

En adhérant à Solidarité & progrès, en apportant vos moyens financiers et humains, nous pourrons ensemble franchir le seuil de la porte et faire ce qui est nécessaire.
Aller vers un futur qui soit vivable, meilleur, plus juste.

Jacques Cheminade
Faire un don et adhérer plus tard