Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

12 décembre - Brexit, innovation et éolien au menu des Assises de l’économie de la mer à Brest Lire 12 décembre - 13 décembre, Clichy - L’urgence climatique est un leurre Lire 12 décembre - Ce sont nos vies Lire
AccueilActualité

S&P sur le terrain :
l’hebdo du 12 novembre

La rédaction
JPEG - 922.9 ko
Saint-Quentin-en-Yvelines (78) ce samedi : « Nationalisons la banque de France »

Chaque semaine, nous rendons compte des dernières activités militantes de Solidarité & progrès... parce que penser et agir vont de pair.

Mercredi 7 novembre :

Réunion publique à Toulouse animée par Vincent sur Chine, Inde, Russie, Etats-Unis : vers une Troisième Paix mondiale. L’occasion a été donnée de parler de la mobilisation de l’Institut Schiller (avec qui nous travaillons à l’échelle internationale) et de leur appel à un Nouveau Bretton Woods, ainsi que de la page cadre de notre site 11 novembre, plus jamais la guerre ! avec, entre autres, notre série sur le député de la paix Jean Jaurès.

Jeudi 8 novembre :

Lettre ouverte de Jacques Cheminade au président de la République. Envoyée à l’Elysée le 3 novembre, elle fut rendue publique sur le site jacquescheminade.fr le jeudi 8. Les cybermilitants l’ont fait circuler sur les réseaux sociaux.

JPEG - 177.7 ko

Mobilisation nationale des 9, 10 et 11 novembre :

Notre mobilisation nationale avec la campagne Ici on embauche, créons 5 millions d’emplois grâce au crédit public ! Tour d’horizon (non exhaustif) ville par ville, par les militants eux-mêmes :

Toulouse (31), 10 novembre

https://www.facebook.com/SetPTMP/

Militants : Vincent et Jean François.
« On a réveillé Toulouse, place des Carmes ! »

Bordeaux (33), 9 novembre

https://www.facebook.com/solidariteetprogresbordeaux/

Militants : Daniel, Alain.

Intervention à un débat organisé par deux députées et l’INSEEC (école de management) sur Les nouveaux défis de la France à l’international. Il y avait une cinquantaine de personnes. Daniel a posé la question suivante : « Macron en Chine a dit [en janvier] qu’il soutenait l’initiative des Nouvelles Routes de la Soie, mais depuis lors, il n’a rien fait. Par exemple, la présence française à l’exposition internationale des importateurs à Shanghaï est minime. Ne pensez-vous pas que la France devrait rejoindre pleinement cette dynamique, surtout du point de vue des relations Chine - France – Afrique ? » La réponse des députées : « La France voit depuis 10 ans la Chine se développer et prendre une place parmi les grandes puissances sur des questions telles que le réchauffement climatique, le dossier iranien, le multilatéralisme (...) mais la France n’est pas connectée aux Nouvelles Routes de la soie. » [sic ; les lyonnais ont dû appréciés. Pour comprendre les Nouvelles Routes de la soie : https://www.solidariteetprogres.org/une-ceinture-une-route.html ]

Il y a eu également une question sur la crise financière de 2008. Au détour d’une réponse, Mme O nous apprend que Laurent Fabius est son mentor et modèle :-( Chose surprenante dans ce débat sur l’international : les relations entre la France et l’Afrique n’ont pas été abordées.

JPEG - 1.2 Mo

Après le débat, nous avons pu discuter en tête à tête avec les deux députées : à Mme David, de la commission des finances, nous lui avons parlé de séparer les banques en deux, à Mme O, de la commission des Affaires étrangères, nous lui avons parlé du dossier de l’Institut Schiller Nouvelles Routes de la soie, Pont terrestre mondial, Pour en finir avec la géopolitique.

Bordeaux (33), 10 novembre

https://www.facebook.com/solidariteetprogresbordeaux/

Militants : Daniel, Alain, Aline, Denis, Bernard.

Sous la tonnelle, protégés de la pluie (contrairement à notre panneau), se déroulent de bonnes discussions. Nous avons fait le lien dans notre déploiement avec une pétition qui circule beaucoup à Bordeaux (10 000 signatures à ce jour) appelant à ne pas couper les marronniers de la place Gambetta. Cette approche nous a amené cinq personnes. https://www.change.org/p/fdd-ne-laissez-pas-couper-les-marronniers-de-la-place-gambetta

Anecdote militante : une jeune marocaine, qui est en France pour « organiser la fuite des cerveaux » marocains vers la France, pour le compte d’entreprises francophones, nous a expliqué la situation au Maroc (manque de liberté, corruption, « tout le monde est client du Roi, qui vend toutes ses prestations qui sont gratuites en France » …) Un bon échange qui s’est terminé par un « Venez chez moi prendre le thé ultérieurement pour en parler. »

Proverbe : C’est dans les conditions difficiles [pluit et vent] que l’on reconnait ceux sur qui on peut compter [militants chevronnés] !

Sète (34), 10 novembre

https://www.facebook.com/SetPMontpeulLR/

Militante : Julie

JPEG - 86.6 ko

J’étais avec les panneaux suivants : celui avec la citation de Georges Boris Si l’Etat ne contrôle pas la monnaie, c’est la monnaie qui contrôle l’Etat et celui de mon propre cru Hommage aux Poilus : évitons la Troisième Guerre mondiale.

Anecdote militante : une dame, qui disait ne rien comprendre au départ, a trouvé que le parallèle que j’établissais entre ce qui a déclenché la guerre de 14-18 et ce qui pourrait déclencher une nouvelle guerre aujourd’hui faisait sens.

Mèze (34), marché, 11 novembre

https://www.facebook.com/SetPMontpeulLR/

Militante : Julie

Contrairement à d’autres fois, où nous étions deux ou trois militants, le fait d’être seule faisait que les gens s’arrêtaient moins facilement. Distribution du tract Cinq millions d’emplois, avec quelques discussions.

Rennes (35), marché des Lices, 10 novembre

https://www.facebook.com/SetPBretagne/

Militants : Chérine, Georges, les deux Sébastien, Christian, Maël et Moïse.

Distribution d’une centaine de notre tract Cinq millions d’emplois par le crédit productif public et discussions pour faire connaître la campagne de Solidarité & Progrès pour un retour au crédit productif public. De bonnes rencontres malgré la pluie qui s’est déchaînée à partir de 11h30. Mais en bons bretons, nous avons résisté !

Anecdotes militantes : une dame s’est précipitée sur le tract en disant « ça va faire plaisir à mon fils, il aime beaucoup Jacques Cheminade ». Nous lui avons aussi laissé un journal Nouvelle Solidarité. Un retraité qui nous dit : « Je ne comprends pas, avant nous avions des banques de dépôts et, à part, des banques d’affaires. Et maintenant, c’est mélangé ». Après lui avoir expliqué que nous défendions la séparation des banques, il a déclaré « Ok, je veux militer ! » et a laissé ses coordonnées téléphoniques.

JPEG - 1.4 Mo

L’après-midi, les militants se sont retrouvés autour de la lecture d’un texte de Mendès-France sur la planification démocratique, puis nous avons discuté de la constitution d’une Société d’amis S&P à Rennes, avec l’engagement de tous à mener des actions ponctuelles au moins une à deux fois par mois.

Reims, marché Boulingrin (51), 10 novembre

https://www.facebook.com/Solidarit%C3%A9-et-Progr%C3%A8s-Champagne-Ardennes-1747913182150585/

Militants : Laurent et Johanna.

JPEG - 139.4 ko

Ce [samedi] matin , sur le marché Boulingrin, à Reims, nous avons bravé la pluie, la bruine et le fond sonore de l’accordéoniste local... De nombreuses discussions, comme avec ce jeune interne en médecine, soucieux de l’avenir commun, ou cette « jeune » dame de 80 ans, inquiète pour ses petits enfants. Ils ont emporté le dernier numéro de notre journal pour approfondir. Rendez-vous dans quelques semaines. Une reconnaissance de plus en plus grande de qui nous sommes : « Ah, rev’là Cheminade ! », comme première remarque entendue, alors que nous installions le stand militant par exemple.

Un sentiment général qu’on atteint un point de non-retour, qu’exprimer sa colère devient nécessaire. Une conscience qu’au-delà de Macron, il y a la finance, et que c’est la misère qui fait le lit des possibles guerres de demain. Mais paradoxalement, une difficulté à concevoir une action plus grande qu’exprimer cette colère.

Anecdote champenoise : un commerçant du marché, un agriculteur, nous paie l’apéro : un verre de champagne après le déploiement ! Après nous avoir acheté le dernier Nouvelle Solidarité, il voulait connaître notre point de vue sur les derniers rebondissements politiques : polémique sur Pétain, perquisitions chez Mélenchon et dans les locaux de la FI...

Strasbourg (67), 10 novembre

https://www.facebook.com/SetPAlsaceLorraine/

Militants : Tony, Clara et Norbert.

  • de 10h00 à 11h00 : distribution du tract « Notre ennemi : le Titanic financier » et discussions ce [samedi] matin, après la présentation de l’historien Jean-Claude Streicher Qui a mondialisé la guerre de 14-18 ? au foyer de l’Etudiant Catholique de Strasbourg.
    JPEG - 319.6 ko
  • de 14h30 à 16h30 : mobilisation nationale de Solidarité et progrès du 10 novembre, veille du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale. A la rencontre des passants, dans les rues de Strasbourg.

Anecdote militante : l’historien qui a donné la conférence le matin a acheté le journal Nouvelle Solidarité « Le monde manque de France ». Deux personnes ont laissé leurs coordonnées téléphoniques pour nous rejoindre dont quelqu’un qui s’interroge sur la finance.

Lyon (69), 9 et 10 novembre

https://www.facebook.com/Solidarit%C3%A9-et-Progr%C3%A8s-Lyon-Rh%C3%B4ne-Alpes-509881185864059/

Militants : Laurent, Odile, Pierre-Olivier et Rémi.

A la Partdieu [quartier de la Gare], 5 millions d’emplois ! A Lyon, rue de la rép [rue très passante] !

JPEG - 1002.5 ko

Anecdote : un entrepreneur, un cuisto et une retraitée ont laissé leurs cooordonnées téléphoniques.

Paris, Châtelet-Les-Halles (75), 10 et 11 novembre

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2219235888362451&id=1789744977978213

Militants : Yannick, Jacques, Sébastien, Antoine, Éric, Jean, Benoît, Anne-Marie, Van-Tanth, Véronique, Dominique.

Merci aux militant.e.s pour leur sourire, leur bonne humeur, et ce malgré le vent et la pluie. Bonne humeur contagieuse, puisque à Châtelet un abonnement au Nouvelle Solidarité vendu, trois livres programmes vendus et six contacts téléphoniques faits. Table militante à Paris et Saint-Quentin-en-Yvelines (78) samedi, distribution à Asnières (92) le dimanche.

Anecdote militante : bonnes réactions des jeunes de 18-25 ans en général. Une étudiante en droit international qui voulait comprendre le système financier pour mieux le combattre. Après discussion avec Sébastien, elle s’est abonnée au journal. Yannick a discuté avec des employés de l’association humanitaire Care (qui récoltaient, auprès des passants, des dons pour leur association qui combat l’extrême pauvreté dans le monde). L’une d’entre eux était choquée de ne connaître ni le plan de lutte contre l’extrême pauvreté initié par Xi Jinping ni les Nouvelles Routes de la soie.

JPEG - 1.2 Mo

Champagne-sur-Seine, Saint Mammes, Moret-sur-Loing (77), 10 et 11 novembre

https://www.facebook.com/solidariteetprogresidf/?ref=bookmarks

Militants : Ahmed et Claude.

Samedi matin : déploiement sur le marché de Champagne-sur-Seine, le but était d’inviter les passants à la rencontre avec Jacques Cheminade le 17 novembre à Veneux-les-Sablons (près de Fontainebleau). 60 tracts d’invitation distribués.

Samedi après-midi : tracts d’invitation déposés dans les commerces de Moret-sur-Loin. Nous avons pu déposer environ 40 tracts, répartis dans huit commerces ; certains commerçants refusent car c’est politique, d’autres sont plus ouverts, comme cet épicier curieux qui posait des questions sur les idées de S&P.

Dimanche matin : déploiement sur le marché de Saint Mammes avec le même objectif que samedi. 40 tracts d’invitation distribués.

Anecdote militante : échanges dimanche avec des futurs participants à la journée de blocage annoncée du samedi 17 novembre. Il semble que le prix du carburant ne soit qu’un prétexte, que le mécontentement général fasse sortir d’autres gens pour venir grossir les rangs des gilets jaunes. Conclusion : à surveiller pour voir l’ampleur que va prendre ce mouvement.

Saint-Quentin-en-Yvelines (78), 10 novembre

https://www.facebook.com/solidariteetprogresidf/?ref=br_rs

Clément et Benjamin : « Venteux, pluvieux mais ténacité militante. »

La Roche-sur-Yon (85), 10 novembre

https://www.facebook.com/Solidarit%C3%A9-et-Progr%C3%A8s-Pays-de-la-Loire-100435870480362/

Militants : Yvon et Marc

Distributions de 90 tracts.

Anecdote militante : un passant a dit : « les robots accentuent le chômage. » Notre réponse fut : « Cela ne fait pas diminuer la richesse et supprime des tâches pénibles et répétitives. Et, si cette richesse venait à être mieux répartie, les conditions seraient plus favorables pour créer. » Son visage s’est éclairé, il était d’accord.

Vous souhaitez aider ? Adhérer, faire un virement mensuel, participer à un stand militant ? Prenez contact avec nous.

S&P sur le terrain :
l’hebdo du 5 novembre

5 novembre
Actualité
S&P sur le terrain : <br> l’hebdo du 5 novembre

N’avons-nous rien appris de ce qui a déclenché la Grande Guerre ?

8 novembre
Actualité
N’avons-nous rien appris de ce qui a déclenché la Grande Guerre ?

Avec S&P, créons 5 millions d’emplois grâce au Crédit Public

5 octobre
Actualité
Avec S&P, créons 5 millions d’emplois grâce au Crédit Public

Don rapide

Pour quoi se bat  ?

« Élever à la dignité d’homme tous les individus de l’espèce humaine » Lazare Carnot

Solidarité et progrès est le parti du travail humain. Nous voulons :
- que les capacités créatrices de chaque être humain soient libérées pour le bien commun ;
- que personne ne puisse être exploité ou abusé ;
- que les féodalités financières soient mises hors d’état de nuire.

Notre but est donc de vaincre la City, Wall Street et leurs complices européens. En menant :
Une politique internationale de détente, d’entente et de coopération entre peuples et nations, dont les Nouvelles Routes de la soie sont l’amorce. Comme on ne peut les bâtir sur le sable mouvant du système dollar actuel, construisons-les avec le ciment d’un nouveau système monétaire international, ce Nouveau Bretton Woods pour lequel nous nous battons avec nos alliés dans le monde.
Une politique de crédit public national finançant en priorité l’école, la production, l’hôpital et le laboratoire. Le nécessaire préalable pour libérer ce crédit est une moralisation de la vie bancaire (un Glass-Steagall contre les spéculateurs). Mettons-le en place, comme à la Libération !
La sortie de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN, instruments de l’oligarchie financière. Associons-nous avec les autres pays d’Europe et du monde en vue de grands projets de développement mutuel : espace, essor de l’Afrique libérée du franc CFA, économie bleue, énergie de fusion, numérique, création d’emplois qualifiés.

La France doit donner l’exemple. Battons-nous donc ensemble, avec l’arme d’une culture de la découverte et du rire contre le respect qui n’est pas dû.

La politique de en vidéo

Animations réalisées lors de la campagne présidentielle Cheminade 2017.

» Voir le projet complet

en chiffres

La part des dons de personnes physiques dans les ressources financières de S&P.

Le nombre de candidats présentés par S&P lors de 116 campagnes électorales locales et nationales.

Fondation de Solidarité & progrès suite à la dénonciation du "cancer financier" par Jacques Cheminade.

La part allouée à S&P sur les 70 millions d’aide de l’Etat aux partis politiques.

Actions politiques et citoyennes entreprises (au minimum !) par S&P sur une année.

a vu juste sur...

La crise financière de 2008

Lors de sa campagne présidentielle de 1995, où Jacques Cheminade met en garde contre la spéculation insensée sur l’immobilier et les produits dérivés. Il publie ensuite son alternative au monétarisme dans l’ouvrage « Un plan de relance par le crédit productif public. »

La dérive néo-conservatrice de l’administration Obama

Ainsi que nos amis américains, nous avons dénoncé l’emprise du parti de la guerre sur l’administration Obama bien avant le scandale des écoutes illégales ou celui des assassinats "extra-judiciaires", y compris de citoyens américains.

La nature de la guerre en Syrie et le terrorisme

S&P a démasqué dès 2012 (vérifie) l’instrumentalisation des mouvances terroristes pour renverser certains régimes, dont la Syrie.

L’extrême-droite et néo-nazis en Ukraine

Dès le rejet du traité de libre association par le gouvernement ukrainien fin 2013, nous dénoncions le soutien insensé des occidentaux à des mouvances néo-nazies dans le but d’élargir l’OTAN aux frontières de la Russie.

La confiscation des dépôts bancaires ou "bail-in"

Bien avant janvier 2016 et l’application effective d’une directive européenne permettant de renflouer les banques avec l’argent des déposants, nous avons dénoncé dès 2013 cette logique confiscatoire et destructrice.

Le Tsunami financier qui vient

C’est vrai que beaucoup d’économistes en parlent, en tout cas bien plus qu’avant la crise de 2008 ! Et pourtant aucun ne défend la politique de crédit public démocratique qui nous permettrait d’éviter un choc économique sans précédent.

et la vraie Europe

La vraie question est la nécessité de mettre en place un nouvel ordre économique international fondé sur le développement mutuel, en partenariat avec la conception de la Nouvelle route de la soie que portent les BRICS.

L’Union européenne (UE) est devenue le cheval de Troie de la mondialisation financière, de la City et de Wall Street. L’euro en est le vice financier et l’OTAN le bras armé. C’est pourquoi il faut en sortir, mais pas pour faire un saut dans le vide.

Il faut refonder la vraie Europe, l’Europe des peuples, des patries et des
projets, la version du plan Fouchet de 1962 pour le XXIè siècle. Il ne s’agit pas de revenir en arrière mais de repartir de l’avant, avec une monnaie commune de référence porteuse de grands projets : ni monnaie unique servant l’oligarchie financière, ni deux monnaies qui ne seraient pas gérables.

Une vraie Europe ne peut se construire sans réelle participation citoyenne. Construisons une France et une Europe que serve réellement le progrès économique et social, contre tout dévoiement financier et géopolitique.

pour une écologie humaine

S&P promeut une écologie responsable et humaine, s’inspirant notamment des travaux de Vernadski sur la Biosphère et la Noosphère.

Nous condamnons les mouvements obscurantistes qui prônent un écologisme "Malthusien" (l’idéologie de Thomas Malthus) qui considèrent que les ressources de la planète sont limitées. Ces mouvements aboutissent fatalement à la conclusion inadmissible qu’il faut imposer une politique de dépopulation.

Ainsi, la première des ressources est pour nous la créativité humaine, la faculté qu’a l’Homme de comprendre et de transformer le monde qui l’entoure.

L’être humain a une responsabilité, et c’est pour cela qu’il faut sortir de la mondialisation prédatrice.

et l’énergie

Il est fou de vouloir sortir du nucléaire, qui est l’expression d’une découverte humaine. Cependant, il doit être réinventé pour en faire un nucléaire citoyen du XXIe siècle, qui nous donnera les moyens d’accueillir les générations futures.
Nous sommes pour la conception de réacteurs de IVe génération et la mise en place d’un programme de recherche accéléré vers la fusion thermonucléaire contrôlée.

Le nucléaire du futur n’est pas un mal nécessaire. Il doit impliquer une société plus juste, plus inclusive et plus responsable, sans quoi - comme toute autre découverte - il serait réduit à un instrument de domination.
Le nucléaire est, enfin, la "clé" de l’énergie nécessaire à la propulsion des voyages spatiaux, qui définissent l’étape prochaine de notre Histoire.

Défendre le travail humain, c’est rejeter totalement les logiques actuelles de rentabilité à court terme. Se battre pour le nucléaire, c’est se battre pour le fondement d’un monde élargi et plus juste.

est fier de déranger

Vous trouverez sur internet un lot défraîchi d’étiquettages en tous genres : S&P est qualifié de d’extrême-gauche, d’extrême-droite, financé par le KGB ou par un milliardaire américain (mais volant des vieilles dames), aux idées tour-à-tour farfelues et dangereuses, et bien évidemment adeptes de la théorie du complot !
Le tout visant à dissuader les citoyens de découvrir nos idées et notre engagement.

Mais derrière ces accusations vous avez d’incessantes manoeuvres politiques : rejet du compte de campagne de Jacques Cheminade en 1995, saisie de 170 000€ sur le remboursement de la campagne de 2012, et bien entendu une exposition médiatique réduite au minimum, ou la plus défavorable possible pendant les présidentielles !

Pour nos ennemis ou adversaires, il s’agit d’empêcher que soit comprise par le peuple une politique de crédit public démocratique, la seule arme qui nous permettrait de diriger la finance plutôt que d’être dirigée par elle.

Si S&P dérange, c’est parce que nos idées frappent l’oligarchie financière en plein coeur. Ce combat émancipateur est l’enjeu culturel de notre temps.

Participez à l'effort politique !

Adhérez à S&P, devenez éducateur et créateur de la Nation

Au cours de cette élection présidentielle nous avons entrouvert une porte, car nous avons été les seuls à poser les défis qui sont devant nous.

Nous rentrons dans un monde tout-à-fait instable, dangereux, et sans majorité politique.
Un monde qui peut rentrer en crise à tout moment, y compris avec un risque de guerre.

En adhérant à Solidarité & progrès, en apportant vos moyens financiers et humains, nous pourrons ensemble franchir le seuil de la porte et faire ce qui est nécessaire.
Aller vers un futur qui soit vivable, meilleur, plus juste.

Jacques Cheminade
Faire un don et adhérer plus tard