Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

18 décembre - Macron : sa transition énergétique et la nôtre Lire 18 décembre - La Chine selon les néo-conservateurs à Washington et à Londres Lire 17 décembre - Réduire les émissions de CO2 : quelles conséquences ? Lire

Guerre mondiale, il est minuit moins cinq

Il est très à la mode de s’en prendre à Vladimir Poutine, à Donald Trump et à Xi Jinping. Pourtant, sans un accord entre les grandes puissances, toute paix durable et toute politique de lutte contre le terrorisme est illusoire.

En réalité, c’est le refus hystérique des élites anglo-américaines (Wall Street et la City) de procéder à une mise en faillite ordonnée de leurs banques et institutions financières, qui les conduit aujourd’hui à une folie suicidaire que la plupart d’entre nous ont bien du mal à imaginer.

Depuis 2008, à part l’imposition d’une austérité mortifère contre les populations de la zone dollar/euro, comme le démontre la propagande à la Goebbels que nous subissons, c’est bien une politique de guerre qui est à l’ordre du jour.

Croyant à tort de pouvoir gagner une « guerre nucléaire limitée » contre la Russie ou la Chine, une oligarchie financière risque de conduire l’humanité tout entière à sa perte.

Et l’on voit bien que pour elle, l’Ukraine, la Syrie, la Corée du Nord ou l’instrumentalisation du terrorisme, ne sont qu’autant de prétextes d’un affrontement « géopolitique » global visant à soumettre les pays émergents du groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

Afin d’empêcher que la situation dégénère en catastrophe nucléaire, c’est à nous de changer la donne.

1. Dénonçons les plans de guerre :

2. Dénonçons les causes profondes qui conduisent le monde à la guerre :

3. Bâtissons la paix en contribuant le meilleur de nous-mêmes à la dynamique initiée par la Nouvelle route de la soie et le groupe des BRICS :

Rejoignez la mobilisation !