Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

18 novembre - S&P sur le terrain :
l’hebdo du 19 novembre Lire
16 novembre - Jacques Cheminade soutient les gilets jaunes (vidéo) Lire 16 novembre - L’Afrique, la Chine de demain ? Lire
AccueilNos actions

Résultat S&P aux législatives : « score » modeste mais impact grand

La rédaction

Nous publions ici les résultats des 78 candidats S&P lors du 1er tour des élections législatives, précédé d’un extrait du message de Jacques Cheminade publié ce jour sur son site :

Dans les moments clés de l’histoire, les idées que l’on parvient à développer dans une campagne politique sont bien plus fondamentales que l’adhésion immédiate des électeurs.

Ainsi, malgré les modestes résultats électoraux obtenus, nos campagnes présidentielle et législatives ont réussi à insérer trois sujets fondamentaux dans le débat politique français, autant de défis lancés au monde de la finance folle qui, sans nous, n’auraient pas été évoqués. Il s’agit d’abord de la nécessité de couper les banques en deux, c’est-à-dire de revenir à une séparation entre banques d’affaires et banques de dépôt et de crédit. Ensuite, de rétablir une politique de crédit public, en abrogeant tous les textes qui l’empêchent, pour lancer de grands projets seuls capables de relancer l’économie. Enfin, de revenir aux conceptions économiques de l’administration Roosevelt, y compris leur application dans la France de la Libération, sous forme de notre planification et des conséquences tirées chez nous des missions de productivité envoyées alors aux Etats-Unis.

Si ces sujets ne sont pas traités et si le monde de la City et de Wall Street n’est pas remis en cause, il est vain de discuter de pouvoir d’achat, d’emploi, de logement, d’Europe ou d’effort d’éducation. (suite)


DptCirc.Candidat%Voix
13 4 Ibrahima Said Mihdhoir 0,21 65
21 3 Trebuchet Jean 0,34 135
21 4 Gnininvi Edouard Yao 0,37 162
21 5 Bienfait Viviane 0,29 145
22 1 Petit Julien 0,46 246
25 2 Clerc Johanna 0,38 177
31 3 Satger Clément 0,13 57
31 4 Gougeon Cédric 0,15 54
31 5 Crousier Vincent 0,25 137
31 6 Syry Guy 0,20 124
31 9 Crousier Claire 0,24 100
33 2 Menuet Daniel 0,21 76
34 7 Martelli Carmelo 0,24 143
34 8 Péréa Sylvain 0,18 85
35 1 Noury Alexandre 0,27 133
35 3 Le Bris Gurwal 0,28 135
35 8 Renault Lilian 0,32 144
38 1 Huor Vincent 0,12 59
38 3 Odille Benoit 0,17 55
38 6 Simon Laurent 0,21 91
42 2 Arena Laurent 0,38 111
44 1 Sultan Chérine 0,21 92
54 1 Pouvreau Simon 0,23 104
54 2 D’Houtaud Pierre 0,41 167
56 4 Cabas David 0,58 355
57 2 Perrot Élodie 0,19 77
59 1 Périmony Sébastien 0,24 71
59 2 Ben Mansour Mohamed Ali 0,48 218
59 13 Bak Benjamin 0,22 105
60 1 Cervera Jean Baptiste 0,34 162
62 2 Fontana Mathieu 0,40 199
63 3 Beils Arnaud 0,25 128
67 1 Dumas Norbert 0,30 99
68 4 Elbel Xavier 0,72 399
68 6 Godinot Cyprien 0,31 145
69 1 Beils Antoine 0,27 99
69 2 Flusin Clémence 0,24 102
69 3 Avenas Marina 0,19 76
69 4 Ninino Aurore 0,23 107
69 6 Kapela Ku Bukaka 0,28 114
69 14 Léglise Pierre 0,29 97
75 12 Pavy Dominique 0,11 49
75 15 Benaissa Abbes 0,29 121
75 17 Jean Baptiste Ronald 0,30 87
76 1 Charuel Véronique 0,28 101
76 3 Crépel Vincent 0,30 110
76 7 Cheverry François 0,28 135
77 8 Quesne Eric 0,23 99
77 9 Lesellier Florentin 0,45 196
77 11 Hanon Yves 0,23 71
78 4 Flusin Mathilde 0,21 94
78 5 Mercier Maëlle 0,45 184
78 8 Matteï Élisabeth 0,29 110
82 1 Grilhault Des Fontaines Jean François 0,34 182
88 4 Mangin Jean Marie 0,89 367
91 1 Vivrel Arnaud 0,31 105
91 10 Vincent Charles* 0 0
92 1 Desachy Anne Marie 0,25 70
92 2 Olivier Bruno 0,15 55
92 6 Carreau Georges 0,20 87
92 8 Grillard Jean 0,17 68
92 12 Biérent Rudolph 0,16 90
93 6 Sinpaseuth Jérôme 0,45 101
93 12 Voillemin Arnold 0,31 104
94 6 Mahéo Jean Gabriel 0,11 51
95 5 Bierre Christine 0,19 63
95 6 Abrial Bruno 0,13 54
FDE 1 Vereycken Karel 0,38 119
FDE 2 Manscour Cédric 0,36 41
FDE 3 Tixier Edith 0,21 38
FDE 4 Dubost Guillaume 0,43 99
FDE 5 Drochon Sébastien 0,63 101
FDE 6 Mojon Odile 0,32 75
FDE 7 Viennot Élodie 0,70 147
FDE 8 Lemaître Julien 1,10 159
FDE 9 Paumier Yves 0,50 85
FDE 10 Bonnefoy Pierre 0,36 75
FDE 11 Desmas Cécile 0,36 79
0,29% 9122

* Pas de propagande officielle ni de bulletins

Un message, un commentaire ?


form pet message commentaire
Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

  • anonyme • 21/06/2012 - 18:57

    pourquoi il avait pas de programme de proposer a part parlez des banque et de l’argent

    Répondre à ce message

  • Eric • 13/06/2012 - 21:16

    Je crois qu’il y environ 100 000 adhérents et sympathisants de Solidarité et Progrès en France. Ces 100 000 personnes auraient mieux fait de se battre aux côtés d’Etienne Chouard et des quelques centaines d’authentiques résistants qui le soutiennent pour que la France soit enfin dotée d’une véritable Constitution, c’est-à-dire une Constitution qui serait écrite par quelques centaines de citoyens valeureux qui auraient préalablement été tirés au sort parmi des milliers d’autres citoyens valeureux (ces derniers seront désignés par les autres citoyens : nous connaissons tous au moins une personne que nous considérons comme valeureuse dans notre entourage).

    Vous ne vous attaquez pas à la cause des causes (l’anti-Constitution de la Cinquième République), mais au contraire contribuez à la perduration du système criminel actuel en présentant, comme l’UMPS et les autres partis, des candidats aux élections législatives. Et après vous avez le toupet de dénoncer les abus de pouvoir de toutes sortes qui accablent les Français ! Quelle incohérence !

    • Bertrand Buisson • 13/06/2012 - 22:45

      Évidemment ! Mais comment ne pas y avoir pensé ! Tirer au sort des citoyens pour aller écrire une constitution... c’est sûr que face à un "système criminel" c’est très urgent !

    • champion • 14/06/2012 - 18:39

      pour Eric

      je ne vois pas bien le rapport entre la constitution et le tirage au sort. Il y la loterie pour cela. Ah non zut maintenant c’est le loto, j’ma trompé d’siècle.
      Trève de plaisanterie le tirage au sort est le summum de l’irresponsabilité puisque que cela consiste à dire, "je ne suis pas responsable de ceux que j’ai choisis pour me représenter" ; "si les choses tournent mal c’est le fruit de hasard" ; "mon choix est bien pire que n’importe quel autre et le choix des autre est encore pire que le mien". Le hasard et l’option du couard, du miséreux de l’âme en perdition. Bien au contraire il faut pouvoir choisir ces représentants et en plus il faudrait revoir un la constitution certainement sur certains points pour que le contrôle soit plus rapide et plus sanctionnant.

      Ceux qui veulent du hasard peuvent en mettre dans la conduite de leur voiture, c’est simple il suffit de lâcher le volant ou de rouler avec un pneu crevé. Je leur souhaite bien du plaisir...
      Je n’ai rien contre c’est leur choix et il vaut mieux en faire un que de rester dans l’expectative.

      Cordialement.

    • Eric • 14/06/2012 - 20:35

      Champion et Bertrand, vous ne savez rien de la véritable démocratie par rapport à Etienne Chouard qui est un érudit de la démocratie. La démocratie est indissociable du tirage au sort et, s’il vous plaît, ne caricaturez pas mes propos : les citoyens valeureux tirés au sort qui écriraient la Constitution seraient des gens brillants et ayant le sens de l’intérêt général (justement parce qu’ils ne seraient pas membres d’un parti politique) et non des abrutis.

      Je vous invite à lire un des essais que nous a recommandés Etienne Chouard : "Petite histoire de l’expérimentation démocratique - Tirage au sort et politique d’Athènes à nos jours" de Yves Sintomer (La Découverte/Poche.

    • champion • 15/06/2012 - 21:48

      ok je vais prendre le temps de le lire si je peux le trouver en bibliothèque. Pour ce qui est de l’érudition nous voila dans le vif du sujet et je reviens à ce que j’ai dit sur la responsabilité dont tu n’as absolument pas tenu compte dans ta réponse. Le fait de cité une sommité, une autorité est le piège infini, trop simple et qui nous tue tous. Soit nous somme capable d’expliquer et donc de comprendre un point de vue soit nous sommes obliger, car nous ne comprenons pas vraiment de s’en remettre à un autorité. Toute connaissance ou tout point de vue qui repose sur une autorité plutôt que sur notre propre capacité à comprendre est un abandon pur et simple de notre liberté ou responsabilité si tu préfère.

      Je vois dans l’approche tirage au sort en plus du problème que j’évoque dans ma première réponse un autre problème majeur qui est qui décide de qui est valeureux et brillant ? toi, moi, le boucher du coin, un maçon, un mormon, un débile mental, que les tétraplégiques, les gens brillants qui le sont parce qu’ils disent qu’ils sont brillants ou parce qu’ils ont des gros salaires ?
      Ce que je veux dire c’est que quoi que fasse le hasard n’est certainement pas la solution et qu’il faut plutôt chercher dans un système de contrôle des décisions politiques par des mesures réelles de leurs impacts (statistiques ) et un mécanisme de surveillance et surtout des lois de bases que l’on ne peut remettre en cause tel que la séparation des activités financières car on sait c’est vital ou comme l’interdiction de l’esclavagisme.

    Répondre à ce message

  • champion • 13/06/2012 - 19:22

    bonjour à tous.

    Suppléant dans la 5 ième de Côte d’Or au coté de Viviane Bienfait nous avons, avec de tout petit moyen et très peu de temps disponible, fait une toute petite campagne et des résultats à cette mesure. Il est un point que je veux soulevé car nous avons organisé une réunion publique dans laquelle nous avons expliquer les causes de la crise et pourquoi les solutions que nous apportions étaient les seules pour en sortir. Là ou nous avons fait cette réunion le score est de 25%. D’aucuns diront que c’était dans le fieffe de Viviane mais cela n’est pas toujours un atout. En tout cas expliquer les choses simplement à marcher et je gage que cela marchera encore.
    J’ajouterais pour ceux qui n’ont pas l’habitude de se battre pour des causes perdues (toute cause est perdu tant qu’elle n’est pas acquise) qu’ils ont une opportunité magique de le faire dans des conditions que je n’ai jamais trouver aussi facile. C’est le moment, c’est maintenant, et c’est unique dans l’histoire d’une vie (bon il y a peu être plusieurs uniques comme ceux là mais bref celui-ci est unique parce que nous l’apprivoisons).
    A ceux pour qui cela semble long je leur demande d’aller voir l’histoire de l’abolition de l’esclavagisme.

    Toute mon amitié aux braves.

    Olivier Champion

    Répondre à ce message

  • Pollix • 12/06/2012 - 20:42

    Résultats modestes bien sur mais conviction forte d’avoir une vision humaniste et précurseur de l’avenir, bravo à tous ces insoumis(es) qui se sont lancés pour un intérêt supérieur et autre que le leur...Nous ne lacherons rien !!!

    Répondre à ce message

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous souhaitez aider ? Adhérer, faire un virement mensuel, participer à un stand militant ? Prenez contact avec nous.

Don rapide

Pour quoi se bat  ?

« Élever à la dignité d’homme tous les individus de l’espèce humaine » Lazare Carnot

Solidarité et progrès est le parti du travail humain. Nous voulons :
- que les capacités créatrices de chaque être humain soient libérées pour le bien commun ;
- que personne ne puisse être exploité ou abusé ;
- que les féodalités financières soient mises hors d’état de nuire.

Notre but est donc de vaincre la City, Wall Street et leurs complices européens. En menant :
Une politique internationale de détente, d’entente et de coopération entre peuples et nations, dont les Nouvelles Routes de la soie sont l’amorce. Comme on ne peut les bâtir sur le sable mouvant du système dollar actuel, construisons-les avec le ciment d’un nouveau système monétaire international, ce Nouveau Bretton Woods pour lequel nous nous battons avec nos alliés dans le monde.
Une politique de crédit public national finançant en priorité l’école, la production, l’hôpital et le laboratoire. Le nécessaire préalable pour libérer ce crédit est une moralisation de la vie bancaire (un Glass-Steagall contre les spéculateurs). Mettons-le en place, comme à la Libération !
La sortie de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN, instruments de l’oligarchie financière. Associons-nous avec les autres pays d’Europe et du monde en vue de grands projets de développement mutuel : espace, essor de l’Afrique libérée du franc CFA, économie bleue, énergie de fusion, numérique, création d’emplois qualifiés.

La France doit donner l’exemple. Battons-nous donc ensemble, avec l’arme d’une culture de la découverte et du rire contre le respect qui n’est pas dû.

La politique de en vidéo

Animations réalisées lors de la campagne présidentielle Cheminade 2017.

» Voir le projet complet

en chiffres

La part des dons de personnes physiques dans les ressources financières de S&P.

Le nombre de candidats présentés par S&P lors de 116 campagnes électorales locales et nationales.

Fondation de Solidarité & progrès suite à la dénonciation du "cancer financier" par Jacques Cheminade.

La part allouée à S&P sur les 70 millions d’aide de l’Etat aux partis politiques.

Actions politiques et citoyennes entreprises (au minimum !) par S&P sur une année.

a vu juste sur...

La crise financière de 2008

Lors de sa campagne présidentielle de 1995, où Jacques Cheminade met en garde contre la spéculation insensée sur l’immobilier et les produits dérivés. Il publie ensuite son alternative au monétarisme dans l’ouvrage « Un plan de relance par le crédit productif public. »

La dérive néo-conservatrice de l’administration Obama

Ainsi que nos amis américains, nous avons dénoncé l’emprise du parti de la guerre sur l’administration Obama bien avant le scandale des écoutes illégales ou celui des assassinats "extra-judiciaires", y compris de citoyens américains.

La nature de la guerre en Syrie et le terrorisme

S&P a démasqué dès 2012 (vérifie) l’instrumentalisation des mouvances terroristes pour renverser certains régimes, dont la Syrie.

L’extrême-droite et néo-nazis en Ukraine

Dès le rejet du traité de libre association par le gouvernement ukrainien fin 2013, nous dénoncions le soutien insensé des occidentaux à des mouvances néo-nazies dans le but d’élargir l’OTAN aux frontières de la Russie.

La confiscation des dépôts bancaires ou "bail-in"

Bien avant janvier 2016 et l’application effective d’une directive européenne permettant de renflouer les banques avec l’argent des déposants, nous avons dénoncé dès 2013 cette logique confiscatoire et destructrice.

Le Tsunami financier qui vient

C’est vrai que beaucoup d’économistes en parlent, en tout cas bien plus qu’avant la crise de 2008 ! Et pourtant aucun ne défend la politique de crédit public démocratique qui nous permettrait d’éviter un choc économique sans précédent.

et la vraie Europe

La vraie question est la nécessité de mettre en place un nouvel ordre économique international fondé sur le développement mutuel, en partenariat avec la conception de la Nouvelle route de la soie que portent les BRICS.

L’Union européenne (UE) est devenue le cheval de Troie de la mondialisation financière, de la City et de Wall Street. L’euro en est le vice financier et l’OTAN le bras armé. C’est pourquoi il faut en sortir, mais pas pour faire un saut dans le vide.

Il faut refonder la vraie Europe, l’Europe des peuples, des patries et des
projets, la version du plan Fouchet de 1962 pour le XXIè siècle. Il ne s’agit pas de revenir en arrière mais de repartir de l’avant, avec une monnaie commune de référence porteuse de grands projets : ni monnaie unique servant l’oligarchie financière, ni deux monnaies qui ne seraient pas gérables.

Une vraie Europe ne peut se construire sans réelle participation citoyenne. Construisons une France et une Europe que serve réellement le progrès économique et social, contre tout dévoiement financier et géopolitique.

pour une écologie humaine

S&P promeut une écologie responsable et humaine, s’inspirant notamment des travaux de Vernadski sur la Biosphère et la Noosphère.

Nous condamnons les mouvements obscurantistes qui prônent un écologisme "Malthusien" (l’idéologie de Thomas Malthus) qui considèrent que les ressources de la planète sont limitées. Ces mouvements aboutissent fatalement à la conclusion inadmissible qu’il faut imposer une politique de dépopulation.

Ainsi, la première des ressources est pour nous la créativité humaine, la faculté qu’a l’Homme de comprendre et de transformer le monde qui l’entoure.

L’être humain a une responsabilité, et c’est pour cela qu’il faut sortir de la mondialisation prédatrice.

et l’énergie

Il est fou de vouloir sortir du nucléaire, qui est l’expression d’une découverte humaine. Cependant, il doit être réinventé pour en faire un nucléaire citoyen du XXIe siècle, qui nous donnera les moyens d’accueillir les générations futures.
Nous sommes pour la conception de réacteurs de IVe génération et la mise en place d’un programme de recherche accéléré vers la fusion thermonucléaire contrôlée.

Le nucléaire du futur n’est pas un mal nécessaire. Il doit impliquer une société plus juste, plus inclusive et plus responsable, sans quoi - comme toute autre découverte - il serait réduit à un instrument de domination.
Le nucléaire est, enfin, la "clé" de l’énergie nécessaire à la propulsion des voyages spatiaux, qui définissent l’étape prochaine de notre Histoire.

Défendre le travail humain, c’est rejeter totalement les logiques actuelles de rentabilité à court terme. Se battre pour le nucléaire, c’est se battre pour le fondement d’un monde élargi et plus juste.

est fier de déranger

Vous trouverez sur internet un lot défraîchi d’étiquettages en tous genres : S&P est qualifié de d’extrême-gauche, d’extrême-droite, financé par le KGB ou par un milliardaire américain (mais volant des vieilles dames), aux idées tour-à-tour farfelues et dangereuses, et bien évidemment adeptes de la théorie du complot !
Le tout visant à dissuader les citoyens de découvrir nos idées et notre engagement.

Mais derrière ces accusations vous avez d’incessantes manoeuvres politiques : rejet du compte de campagne de Jacques Cheminade en 1995, saisie de 170 000€ sur le remboursement de la campagne de 2012, et bien entendu une exposition médiatique réduite au minimum, ou la plus défavorable possible pendant les présidentielles !

Pour nos ennemis ou adversaires, il s’agit d’empêcher que soit comprise par le peuple une politique de crédit public démocratique, la seule arme qui nous permettrait de diriger la finance plutôt que d’être dirigée par elle.

Si S&P dérange, c’est parce que nos idées frappent l’oligarchie financière en plein coeur. Ce combat émancipateur est l’enjeu culturel de notre temps.

Participez à l'effort politique !

Adhérez à S&P, devenez éducateur et créateur de la Nation

Au cours de cette élection présidentielle nous avons entrouvert une porte, car nous avons été les seuls à poser les défis qui sont devant nous.

Nous rentrons dans un monde tout-à-fait instable, dangereux, et sans majorité politique.
Un monde qui peut rentrer en crise à tout moment, y compris avec un risque de guerre.

En adhérant à Solidarité & progrès, en apportant vos moyens financiers et humains, nous pourrons ensemble franchir le seuil de la porte et faire ce qui est nécessaire.
Aller vers un futur qui soit vivable, meilleur, plus juste.

Jacques Cheminade
Faire un don et adhérer plus tard