Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilNouvelle Solidarité
Nouvelle Solidarité N°18/2016

Face au krach économique, Président, je coupe les banques en deux

JPEG - 155.2 ko
Nouvelle Solidarité N°18, 2016 - Pour s’abonner cliquez ici.

• ÉDITORIAL de Jacques Cheminade : Parrainages et vote utile. (p. 1)

• FRANCE : MOBILISATION

  • ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE S&P : Veillée d’armes pour la présidentielle. Réunie le 1er octobre à Paris, l’AG 2016 de Solidarité & Progrès fut courte, dynamique et entièrement consacrée au combat en cours pour la présidentielle.
    Par Christine Bierre. (p. 2-3)
  • ALSTOM : À quand la fin du mépris ? Le calendrier ne trompe personne. À quelques mois de la présidentielle, en « sauvant » le site historique d’Alstom à Belfort, il s’agissait pour Hollande et Valls d’éviter à tout prix ce qui aurait été forcément perçu comme un « nouveau Florange ».
    Par Karel Vereycken. (p. 3)
  • « Bus Macron » ou train à hydrogène ? Alors qu’en France on s’agite pour maintenir les activités d’Alstom, le groupe a dévoilé le 20 septembre, au salon InnoTrans de Berlin, son dernier modèle de train électrique.
    Par Karel Vereycken. (p. 3)

• FOCUS

  • CRISE BANCAIRE : À quand les funérailles du système ? Tout indique que la zone transatlantique s’oriente désormais vers l’un des krachs les plus retentissants de l’histoire.
    Par Christine Bierre. (p. 4)
  • FACE AU KRACH, rétablir un système de crédit productif public. Depuis 1973, notre pays s’endette auprès de banques privées – devenues les maîtres de la maison – pour leur rembourser ce qu’il leur a emprunté. Essayons de comprendre comment on faisait avant.
    Par Karel Vereycken. (p. 4-5)
  • PIERRE MENDÈS FRANCE : Crédit productif et planification. À ceux qui prétendent que la politique prônée par S&P « n’est pas d’origine française », nous répondons qu’ils se trompent. Il suffit de lire ou de relire ce qu’écrit Pierre Mendès France en 1962 dans La République moderne, pour s’en rendre compte. En accord avec la vision de son tuteur Georges Boris et celle du général de Gaulle, pour PMF la mise en œuvre d’une « économie dirigée » (à ne pas confondre avec une économie administrée à la soviétique) se fait dans le cadre d’une « planification » élaborée par un bureau ou un commissariat au Plan (extraits).
    (p. 4-5)
  • JACQUES CHEMINADE, vingt ans de combat. Le rétablissement du principe du crédit productif public fut, dès le début, au cœur du combat de Jacques Cheminade. Dès 1997, il élabore « un plan de relance par le crédit productif public », remis à des députés de centre-gauche en quête d’une solution pour maintenir la capacité d’intervention de l’État...
    Par Karel Vereycken. (p. 5)

• MONDE : CRISE STRATÉGIQUE

  • GUERRE, arrêtons l’engrenage ! Aux antipodes de la perspective de paix proposée par notre amie politique Helga Zepp-LaRouche, présidente de l’Institut Schiller (voir ci-dessous), le parti de la guerre aux États-Unis relance une politique de jusqu’au-boutisme nucléaire qui nous ramène aux moments les plus dangereux
    de la guerre froide.
    Par Christine Bierre. (p. 6)
  • ENTRONS dans le nouveau paradigme ! Discours introductif d’Helga Zepp-LaRouche, fondatrice et présidente de l’Institut Schiller international, au séminaire intitulé « Un symposium pour vous préparer à la victoire » organisé à Houston (Texas), le 1er octobre 2016.
    (p. 6-7)

• TERRORISME

  • QUE JUSTICE SOIT RENDUE aux victimes du 11 septembre 2001. Déclaration de Jacques Cheminade (candidat à la présidentielle), le 28 septembre 2016.
    (p. 8)
  • IRAK, LIBYE : Les tromperies des va-t-en guerre démasquées. Malgré les pressions de la Maison Blanche, les 9 millions de dollars dépensés par l’Arabie saoudite en lobbying et ses menaces de vendre ses stocks d’obligations américaines, les députés américains viennent d’infliger une cinglante défaite politique à Obama en votant la loi JASTA, malgré son veto...
    Par Johanna Clerc. (p. 8)

• À L’AGENDA : DALN#11. Le prochain « Dialogue avec la nation » de Jacques Cheminade se tiendra le lundi 17 octobre à 19h30, en direct sur internet www.solidariteetprogres.org.

Un message, un commentaire ?


form pet message commentaire
Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

Offrons-leur l’impossible ! Le projet Cheminade pour le plein emploi

3 septembre 2016
Nouvelle Solidarité N°16/2016
Offrons-leur l’impossible ! Le projet Cheminade pour le plein emploi

Jacques Cheminade : comprendre l’économie ou disparaître

21 juillet 2016
Nouvelle Solidarité N°15/2016
Jacques Cheminade : comprendre l’économie ou disparaître

Jacques Cheminade : Pourquoi je suis candidat

14 avril 2016
Nouvelle Solidarité N°8/2016
Jacques Cheminade : Pourquoi je suis candidat

Don rapide

Tout le site web en accès libre
8€/mois
90€ pour un an

Accès à la chronique de S&P Le monde en devenir + accès illimité à la base documentaire de 13 000 articles (brèves, documents de fond, etc.)

Je m'abonne
Tout le site web en accès libre
+ tout le journal
10€/mois
ou 112€ pour un an
Je m'abonne
Tout le journal
48€/an
25€ pour 6 mois

Je reçois chaque mois Nouvelle Solidarité : sur 8 pages, l'éditorial de Jacques Cheminade et les propositions de S&P face aux défis de notre époque
(version papier + numérique + archives)

Je m'abonne
Nous sollicitons votre contribution parce que

Vos contributions couvrent les dépenses stratégiques de notre parti Solidarité & Progrès : frais d’hébergement et maintenance d’un site alimenté quotidiennement par des bénévoles, publication du mensuel Nouvelle Solidarité rédigé par des militants, tractages et affichages pendant et hors périodes électorales, autocollants, conférences, élargissement de notre présence sur l’ensemble du territoire.

Ainsi, vos contributions sont le garant précieux de notre liberté politique. Car loin des pressions des annonceurs, des grands partis et des lobbies, vos contributions servent à promouvoir des idées qui changent la donne.

Au-delà de l’argent, c’est vos actions militantes à nos cotés qui nous intéressent ! Pour cela : adhérez ! Et surtout, appelez-nous au plus vite pour être en contact avec d’autres sympathisants dans votre région.

Prêt à agir ?
Devenez adhérent S&P et militez pour des idées !
J'adhère

Devenir adhérent ne donne pas accès de manière automatique aux articles à accès restreint.