Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilNouvelle Solidarité
Nouvelle Solidarité N°7/2018

L’HEURE DE SE PARLER

• ÉDITORIAL de Jacques Cheminade : L’enjeu du monde vu d’Avignon. (p. 1)

• CONFERENCE : MONDE

  • LA « COÏNCIDENCE DES OPPOSES », clé pour bâtir le monde de demain.
    La conférence internationale organisée par l’Institut Schiller, les 30 juin et 1er juillet à Bad-Soden, près de Francfort a rassemblé autour d’une réflexion commune plus de 300 citoyens et personnalités, de diverses nationalités, professions et idéologies, mais reconnaissant tous l’urgence de tourner la page des affrontements géopolitiques qui ont déchiré le XXe siècle. Ouvrant la conférence, la présidente et fondatrice de l’Institut Schiller, Helga Zepp-LaRouche, a posé le défi : on ne pourra résoudre les problèmes de notre époque qu’en les repensant à un niveau supérieur.
    Par Johanna Clerc. (p. 2-3)
  • QUELLE ALTERNATIVE au monde unipolaire d’hier ?
    La première table ronde s’est penchée sur le « besoin urgent d’un nouveau paradigme dans les relations internationales – un ordre de paix basé sur le développement des nations ». M. Morozov, du Conseil russe des Affaires internationales (RIAC) y a apporté le point de vue russe. (p. 2)
  • LA CHINE DANS LE NOUVEL ORDRE MONDIAL : Trois pièges à éviter.
    Le Dr. Xu Jian de l’Institut chinois d’études internationales a parlé du phénomène de la dé-mondialisation, de la politique étrangère de la Chine et des défis auxquels elle est confrontée. (p. 3)
  • LE DROIT INTERNATIONAL reste à inventer.
    Le professeur Hans Köchler, président de l’Organisation internationale pour le progrès (IPO) à Vienne, a évoqué l’urgence d’un nouveau cadre de sécurité internationale. (p. 3)
  • Le message d’un proche de TRUMP.
    Roger Stone est un stratège politique proche de Donald Trump. Ce vétéran des batailles électorales, qui rejette la politique pro-guerre des néoconservateurs, a dénoncé dans son message à la conférence le « duopole infernal des deux partis » et l’hégémonie des familles Bush et Clinton. (p. 3)

• CONFERENCE : MIGRATIONS

  • CONSTRUISONS DES PONTS, pas des murs !
    Invité à s’exprimer lors de la conférence de l’Institut Schiller, Jacques Cheminade a introduit le panel sur l’Europe, dont l’incapacité à gérer la crise migratoire n’est que le reflet de son incapacité à se gérer elle-même. Extraits de son discours.
    Par Jacques Cheminade. (p. 4-5)
  • L’EUROPE doit devenir un trait d’union entre l’Est et l’Ouest.
    Dans son discours sur le thème : « Futur de l’Europe, l’intégration est-elle allée trop loin ? », l’eurodéputé italien Marco Zanni a défendu les orientations du nouveau gouvernement italien. (p. 4)

• FRANCE

  • DROIT D’ASILE ET MIGRATIONS : Citoyenneté, fraternité, complémentarité.
    Le 13 juin 2018, Jacques Cheminade publiait ses propositions sur l’immigration, parmi lesquelles la suppression du « délit de solidarité », retoqué depuis par le Conseil constitutionnel.
    Par Jacques Cheminade. (p. 5)

• CONFERENCE : MOYEN-ORIENT & AFRIQUE

Le développement est le nouveau nom de la paix.
L’Afrique et le Moyen-Orient étaient au cœur de tous les débats à la conférence de l’Institut Schiller, car la seule solution au désespoir qui pousse chaque année des millions d’êtres humains à prendre la route de tous les périls pour tenter de survivre, est d’assurer le développement sur place. (p. 6-7)

  • RECONSTRUIRE le Yémen.
    Depuis trois ans et demi, la guerre saoudienne contre le Yémen, soutenue par le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la France, a engendré bien des tragédies mais également des ironies. Elle a montré que les faibles ne doivent pas forcément perdre face aux puissants.
    Par Hussein Askary.
  • LA GUERRE AMERICAINE contre la Syrie est illégale.
    Sans concession, le sénateur Richard Black, lui-même ancien militaire aguerri, a dressé un bilan inquiétant des interventions militaires américaines dans le monde, et en particulier en Syrie.
  • AFRIQUE : Créer les conditions d’un développement endogène.
    La deuxième table ronde, consacrée plus particulièrement au sujet du développement endogène en Afrique, a permis à S.E. Yusuf Maitama Tuggar, ambassadeur du Nigeria en Allemagne, puis à Mohammed Bila, représentant la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), de présenter le projet Transaqua.
  • QUEL PANAFRICANISME sur la Route de la soie ?
    Amzat Boukari-Yabara, secrétaire général de la Ligue panafricaine-Umoja, un parti politique présent dans 15 pays africains et dont le siège est à Cotonou (Bénin), prit ensuite la parole pour expliquer dans quelles conditions l’aide chinoise, ou la participation européenne, seraient acceptables pour une Afrique qui, selon lui, doit d’abord faire sa révolution, avant de réaliser son unité et définir ses alliances à l’échelle internationale.

• CULTURE

  • FESTIVAL D’AVIGNON : La culture au peuple ? Oui, mais laquelle ?
    Du 7 au 15 juillet, des militants de S&P étaient dans les rues d’Avignon, qui accueille chaque année dans le Vaucluse le festival du théâtre, initié il y a 70 ans par Jean Vilar.
    Par Yannick Caroff. (p. 8)

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

Don rapide

Tout le site web en accès libre
8€/mois
90€ pour un an

Accès à la chronique de S&P Le monde en devenir + accès illimité à la base documentaire de 13 000 articles (brèves, documents de fond, etc.)

Je m'abonne
Tout le site web en accès libre
+ tout le journal
10€/mois
ou 112€ pour un an
Je m'abonne
Tout le journal
48€/an
25€ pour 6 mois

Je reçois chaque mois Nouvelle Solidarité : sur 8 pages, l'éditorial de Jacques Cheminade et les propositions de S&P face aux défis de notre époque
(version papier + numérique + archives)

Je m'abonne
Nous sollicitons votre contribution parce que

Vos contributions couvrent les dépenses stratégiques de notre parti Solidarité & Progrès : frais d’hébergement et maintenance d’un site alimenté quotidiennement par des bénévoles, publication du mensuel Nouvelle Solidarité rédigé par des militants, tractages et affichages pendant et hors périodes électorales, autocollants, conférences, élargissement de notre présence sur l’ensemble du territoire.

Ainsi, vos contributions sont le garant précieux de notre liberté politique. Car loin des pressions des annonceurs, des grands partis et des lobbies, vos contributions servent à promouvoir des idées qui changent la donne.

Au-delà de l’argent, c’est vos actions militantes à nos cotés qui nous intéressent ! Pour cela : adhérez ! Et surtout, appelez-nous au plus vite pour être en contact avec d’autres sympathisants dans votre région.

Prêt à agir ?
Devenez adhérent S&P et militez pour des idées !
J'adhère

Devenir adhérent ne donne pas accès de manière automatique aux articles à accès restreint.